Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Des champs de Bigot Fleurs à Allonnes jusqu'à chez vous : le parcours du muguet du 1er mai

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Maine, France Bleu

Cette année encore, plus de trois millions de brins de muguet de l'horticulteur sarthois Bigot Fleurs seront vendus en France. Entre la cueillette, le conditionnement et le transport, une course contre la montre minutieuse est engagée jusqu'au 1er mai dans cette entreprise familiale d'Allonnes.

Les plants de muguet ont une durée de vie de six ans.
Les plants de muguet ont une durée de vie de six ans. © Radio France - Bertrand Hochet

Sarthe, France

Livrer partout en France un muguet qui sera fleuri le 1er mai. Pas avant. Pas après. C'est le défi que relève, chaque année, depuis trois générations l'entreprise Bigot Fleurs d'Allonnes. Tout commence dans les champs (le muguet ne se cultive pas sous serre), où travaillent pendant près d'une semaine plus de 250 saisonniers. Les deux genoux à terre, ils cueillent, à la main, sous les tunnels de bâches plastiques, les brins arrivés à maturité, "c'est à dire possédant trois clochettes blanches", précise Nicolas Bigot, le directeur général de la société horticole. "Pendant la récolte, le personnel passera trois ou quatre fois dans chaque rang, suivant l'état de croissance des plantes". 

Les brins ainsi collectés et assemblés sous forme de bouquets sont conditionnés dans des boîtes en polystyrène blanc pour maintenir leur fraîcheur. "Ces boîtes doivent prendre la direction de l'atelier dans un délai maximal d'une heure", insiste le chef d'entreprise.

Le muguet sarthois vendu dans toute la France 

Au cours de cette étape, la coupe des brins est égalisée. Puis le muguet est conservé dans de l'eau, sur les étagères de la chambre froide (où il fait entre 2°C et 3°C), sorte de coffre-fort avant le départ chez les clients. Certains brins auront préalablement été agrémentés de roses et emballés sous plastiques, dans un autre atelier mécanisé, tournant 24h/24h. Ce muguet sarthois est vendu "principalement à la grande distribution. Aux grossistes. Et de plus en plus aux fleuristes", détaille Nicolas Bigot. 

"On le trouve partout en France", assure le jeune entrepreneur : "en Alsace ou près de Marseille, par exemple". Mais uniquement dans l'Hexagone, la tradition du muguet n'ayant pas franchi les frontières françaises. Les expéditions de muguet commenceront en fin de semaine (26 - 27 avril) pour se terminer mardi, la veille du 1er mai. 

"La cueillette du muguet dure une petite semaine", explique Nicolas Bigot, directeur général de l'entreprise Bigot Fleurs  - Radio France
"La cueillette du muguet dure une petite semaine", explique Nicolas Bigot, directeur général de l'entreprise Bigot Fleurs © Radio France - Bertrand Hochet

►►► Comment obtenir un muguet parfaitement fleuri le 1er mai? Les secrets de Pascal Raguin, chef de culture chez Bigot Fleurs. 

"Ce sont les clochettes qui commandent!"

L’entreprise horticole Bigot Fleurs, d'Allonnes, réalise environ 10% de son chiffre d'affaire annuel avec le muguet. Cette culture exige patience et organisation : la durée de vie d'un plant est de six ans mais durant les trois premières années, le muguet ne produit pas de clochettes! 

Pascal Raguin, chef de culture chez Bigot Fleurs ajuste la cueillette du muguet au jour le jour - Radio France
Pascal Raguin, chef de culture chez Bigot Fleurs ajuste la cueillette du muguet au jour le jour © Radio France - Bertrand Hochet

REPORTAGE : le parcours du muguet du 1er mai

Choix de la station

France Bleu