Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Des chasseurs offrent 240 faisans à la Banque Alimentaire de l'Indre

vendredi 18 janvier 2019 à 18:27 Par Aurore Richard, France Bleu Berry

Pour la 6ème année, des chasseurs ont collecté du gibier pour le donner aux plus démunis. C'est le cas à Limoges, à Bordeaux mais aussi à Châteauroux cette année. La Banque Alimentaire de l'Indre a reçu 240 faisans ce vendredi 18 janvier.

Ces faisans distribués à la Banque Alimentaire de l'Indre peuvent nourrir jusqu'à 700 personnes.
Ces faisans distribués à la Banque Alimentaire de l'Indre peuvent nourrir jusqu'à 700 personnes. - InterProchasse

Indre, France

Les chasseurs ont du cœur. Ils ont remis 240 faisans prêts à cuisiner à la Banque Alimentaire de l'Indre ce vendredi 18 janvier. Une opération menée, pas uniquement à Châteauroux mais dans toute la France, notamment à Bourges et à Tours. Au total, 5 500 gibiers distribués dans 18 villes. C'est la 6ème année que les chasseurs organisent cette action, un geste de solidarité envers les plus démunis.

240 faisans ont été chassés pour le seul département de l'Indre. "Le gibier chassé est pratiquement auto-consommé donc on fait un effort supplémentaire. On tue un peu plus de faisans au cours des chasses à Rambouillet, à Chambord", explique Jean François Finot, président du syndicat des chasseurs, InterProchasse.  

Les gibiers sont préparés avant d'être amenés à la Banque Alimentaire. Une entreprise s'occupe de les ramasser, de les plumer, de les vider et de les mettre sous vide. 

De la viande de faisan congelée pour en faire des plats préparés

Cela doit servir à nourrir près de 700 personnes qui n'auront plus qu'à cuire la viande. Le président de la Banque Alimentaire de l'Indre, Henri Gaignault, prévoit aussi de congeler une partie du gibier. "On est en train de faire une filière de plats préparés dans lesquels, pour le moment, on ne fait que des potages, de la purée et de la compote. On cherche à avoir de la viande pour faire des plats complets, pour que des personnes âgées démunies aient quand même un plat chaud de temps en temps", souligne le président. 

Un plat avec de la viande, c'est un plat avec des protéines mais les associations ont du mal à s'en procurer via les grandes surfaces. Elles se rabattent donc sur les grossistes qui fournissent de la viande congelée qu'elles peuvent ensuite cuisiner et distribuer.