Économie – Social

Des chaussures de foot "made in Romans"

Par Florence Gotschaux, France Bleu Drôme-Ardèche lundi 7 avril 2014 à 6:00

Isabelle Dhume, co-fondatrice de la société Milémil qui fabrique des chaussures de foot à Romans
Isabelle Dhume, co-fondatrice de la société Milémil qui fabrique des chaussures de foot à Romans © Radio France - - Florence Gotschaux

La toute nouvelle société Milémil, basée à Romans, se lance dans la fabrication de chaussures de foot de qualité. La production doit commencer en mai.

Des chaussures de football seront bientôt fabriquées à Romans

C'est le projet de la toute nouvelle société Milémil (comme la contraction de l'expression "Dans le mille, Emile"), basée dans la cité de Jacquemard : créer des chaussures de football, de grande qualité (en cuir pleine fleur et coton bio) et bien sûr made in France. Les deux associés, Isabelle Dhume qui vit à Romans et Christophe Pinet installé dans le Lot-et-Garonne, ont lancé une campagne de financement participatif sur internet, sur le site ulule.com pour collecter des fonds et surtout faire connaître leur marque et leurs produits. Et c'est déjà un succès. Cette aventure est née d'une rencontre sur internet, comme le raconte Isabelle Dhume, responsable production et cofondatrice de Milémil.

Milémil propose des chaussures de foot fabriquées à Romans

Une chaussure de foot romanaise existait jusque dans les années 80 : la chaussure Rivat. Trente ans plus tard, des paires de chaussures de foot vont donc être à nouveau conçues dans la cité de Jacquemard. Et le projet est bien avancé.

Milémil va fabriquer des chaussures de foot haute qualité et made in Romans

L'objectif de finacement participatif sur internet est déjà atteint : 6.950 euros. Il est possible cependant de continuer à soutenir le projet ou acheter une paire de chaussures: la campagne sur ulule.com/milemil/ se poursuit jusqu'au 12 avril. Après, vous pouvez passer vos commandes sur le site internet de la marque www.milemil.fr . Il faut compter 159 euros pour la chaussures à crampon, 139 euros pour la version ville sans crampon. Une cinquantaine de paires ont déjà été vendues.

Partager sur :