Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des commerçants parisiens lancent "un appel au secours" à Anne Hidalgo face aux nouveaux aménagements

-
Par , France Bleu Paris

Une dizaine de fédérations de commerces parisiens reprochent à la maire de Paris certains aménagements comme les coronapistes, qui leur font perdre des clients. Ils ont publié une lettre ouverte ce mercredi et espèrent être reçus pour trouver des solutions.

Coronapiste le long de la ligne 1 du métro à Paris
Coronapiste le long de la ligne 1 du métro à Paris © Radio France - Aurélien Accart

"Les plans de circulation que vous décidez affectent bien souvent la fréquentation de nos commerces", voilà ce que reprochent une dizaine de dirigeants de fédérations de commerces parisiens, dans une lettre ouverte adressée ce mercredi à la maire de Paris, Anne Hidalgo. 

Certains constatent "une baisse de 30% de l'activité" à cause, par exemple, de l'action "Paris Respire" (des voies fermées à la circulation les dimanches et jours fériés), du fait de la fermeture des quartiers ou des parkings.

Leurs clients originaires de Bagneux Gentilly ou Montrouge ne viennent plus, parce qu'ils en ont marre de passer trop de temps dans la voiture - Thierry Véron, président de la FACAP 

Le texte, sous l'impulsion de la Confédération des commerçants de France, a notamment été signé par Sophie Brenot, présidente de la Fédération Nationale des Détaillants en Maroquinerie Voyage, Jean-Pierre Gonet, Président de la Fédération des détaillants en chaussures de France (FDCF), Yohann Petiot, Directeur Général de l'Alliance du Commerce, ou encore Thierry Véron, président de la Fédération des Associations de Commerçants et Artisans de Paris (FACAP).

Ce dernier rappelle que les difficultés des commerçants remontent à "la fermeture des voies sur berges", mais qu'aujourd'hui, "on continue de fermer des axes, surtout la rue de Rivoli où c'est devenu catastrophique !" estime le président de la FACAP, en référence à la coronapiste installée au déconfinement.
"Même les commerçants installés dans les 15e, 13e ou 14e arrondissements, nous disent que leurs clients originaires de Bagneux Gentilly ou Montrouge ne viennent plus, parce qu'ils en ont marre de passer un temps énorme dans la voiture", assure Thierry Véron, citant l'exemple de la Porte d'Orléans, "imaginez, il n'y a plus qu'une file de voitures pour rentrer dans Paris !". 

Mais "les commerçants ne sont pas contre les pistes cyclables" assure le président de la Fédération des Associations de Commerçants et Artisans de Paris, "nous voulons discuter, car il faudrait revoir certains points. Il y a forcément la possibilité de réaménager certains axes pour que les différents utilisateurs de la voie publique soient mieux répartis". Ils espèrent être reçus par la mairie de Paris prochainement.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess