Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des cybercriminels s'attaquent aux MMA, l'activité de l'assureur est quasiment à l'arrêt depuis une semaine

-
Par , France Bleu Maine, France Bleu

Depuis une semaine, l'assureur mutualiste MMA est touché par une attaque informatique. D'après le site spécialisé Zataz et une source syndicale, les cybercriminels exigeraient une rançon en échange de données. Résultat : l'activité est figée et les dossiers des clients prennent du retard.

La grande majorité des salariés de MMA sont à l'arrêt
La grande majorité des salariés de MMA sont à l'arrêt © AFP - Riccardo Milani / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Si vous avez un dégât des eaux ou que vous emboutissez votre voiture et que vous êtes assuré auprès des Mutuelles du Mans Assurances (MMA), ça risque de traîner un peu. La compagnie est victime d'une très grosse attaque informatique et l'activité est quasiment à l'arrêt. En effet, c'est tout l'univers informatique de MMA qui a été ciblé par les cybermcriminels, qui d'après une source syndicale et le site spécialisé Zataz.com auraient exigé une rançon.

Dans les agences, on travaille à l'ancienne : interdiction d'envoyer des mails et d'utiliser les logiciels. C'est le retour du bon vieux téléphone et des fiches papier. Du côté du siège au Mans, la grande majorité des 3.000 salariés est invitée à rester à la maison tout en étant rémunérée.  

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pendant ce temps là, les services informatiques travaillent jour et nuit pour nettoyer le système. Cela prend du temps car il faut à tout prix éviter que le virus s'infiltre de nouveau. Lundi 27 juillet, les salariés sont invités à venir au siège pour sécuriser leurs ordinateurs. 

Les dossiers s'accumulent

Toutefois, le groupe se veut rassurant, aucune date de reprise n'est communiquée pour le moment mais "on voit le bout du tunnel", nous confie un membre de la direction, "peut-être le début de la semaine", d'après un syndicat.

Par ailleurs, la direction assure qu'aucune fuite de données sensibles n'a été constatée. En attendant, les dossiers des clients s'accumulent, il faudra mettre les bouchées double pour rattraper ce retard. "La reprise sera très très compliquée", s'inquiète un syndicat car se sont des dizaines de milliers d'heures d'activité qui ont été perdues. Les salariés seront sans doute appelés à faire des heures supplémentaires. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess