Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Des économies pour la rentrée des étudiants à Bourges

lundi 10 septembre 2018 à 19:15 Par Michel Benoît, France Bleu Berry

C'est assez rare pour être souligné : le coût de la rentrée pour les étudiants va baisser de 6,8 % cette année, selon un rapport de la FAGE (fédération des associations générales étudiantes). Une baisse qui s'explique par la suppression du régime social étudiant.

L'institut universitaire de technologie de Bourges
L'institut universitaire de technologie de Bourges © Radio France - Michel Benoit

Bourges, France

Jusqu'à cette année, les étudiants devaient payer pour s'affilier à une assurance étudiante pour le remboursement de leurs soins. Maintenant c'est fini, ils rejoignent automatiquement le régime général de la sécurité sociale ou celui de leurs parents (MSA par  exemple pour les agriculteurs). A la clef, une économie de 217 euros, de cotisations.  Beaucoup d'étudiants découvrent cette bonne nouvelle, alors qu'ils établissent leur dossier de rentrée. 

La caisse primaire d'assurance maladie du Cher à Bourges - Radio France
La caisse primaire d'assurance maladie du Cher à Bourges © Radio France - Michel Benoit

Cette affiliation s'effectue de manière automatique...  mais l'étudiant doit se créer un compte personnel sur ameli.fr et suivre les consignes propres à chaque assuré. Benoit Remars est directeur adjoint de la caisse primaire d'assurance maladie du Cher : " J'invite l'étudiant à vérifier ses informations personnelles et, chose importante, à nous adresser un RIB (relevé d'identité bancaire) à la caisse primaire pour qu'on effectue correctement ses remboursements. Et dernière, il ne faut pas que l'étudiant oublie de déclarer un médecin traitant pour être remboursé de manière optimale."

Benoit Remars, directeur adjoint de la caisse primaire d'assurance maladie du Cher - Radio France
Benoit Remars, directeur adjoint de la caisse primaire d'assurance maladie du Cher © Radio France - Michel Benoit

Pour les jeunes qui disposaient déjà d'une mutuelle étudiante, ils la conservent encore un an. Leur dossier sera basculé automatiquement vers le régime général l'an prochain, mais ils n'ont bien sûr plus à rien à débourser cette année. Mais il faudra quand même sortir le carnet de chèque : 90 euros de cotisation à la vie étudiante auprès du Crous. La CPAM du Cher est à même de vous renseigner pour monter votre dossier.