Économie – Social

Des familles du Nord Pas-de-Calais participent aux chantiers de rénovation de leurs logements

Par Anne Pinczon du Sel, France Bleu Nord lundi 19 octobre 2015 à 19:42

Isolation et cloisons
Isolation et cloisons © Radio France - Philippe Jurado

Comment faire des économies d'énergie quand on n'a pas assez d'argent pour faire les travaux ? L'auto-réhabilitation accompagnée permet à des familles défavorisées de lancer un chantier, tout en apprenant à bricoler.

Ce n'est pas toujours évident de se lancer dans un chantier de rénovation de sa maison ou de son appartement. Soit parce que ça coûte très cher, soit parce qu'on n'a pas les outils ou les compétences nécessaires pour le faire soi-même.

Mais depuis 2012, dans la métropole européenne Lilloise, les familles les plus défavorisées peuvent bénéficier d'un nouveau type de chantier : l'auto-réhabilitation accompagnée.

Sous condition de revenus, il faut monter un dossier de financement auprès de l'Anah (l'agence nationale de l'habitat), et s'il est accepté, une association comme les Compagnons Bâtisseurs vient aider à faire le chantier. Le but c'est que les habitants participent activement au chantier, d'abord pour comprendre comment fonctionne leur logement, ensuite pour être capable de l'entretenir correctement. 

C'est très gratifiant de tout faire soi-même

C'est ce qu'a décidé de faire Saïd, qui a acheté sa maison en avril dernier, à Halluin. Son dossier à peine validé, les travaux ont tout de suite commencé :_"j'avais fait des devis avec des entreprises, là avec le même budget, non seulement je vais isoler les combles, mais en plus je vais pouvoir aménager deux pièces en plus." Saïd n'avait pourtant jamais bricolé avant, "à part quelques clous par ci, par là", mais là, avec l'aide de François, l'animateur technique des Compagnons Bâtisseurs, il pose de la ouate de cellulose dans son grenier. "François m'a montré tous les gestes, maintenant quand il y a des petites choses à finir, je le fais le weekend, tout seul"._ 

Son chantier avec l'association va durer un mois. Sur un coût total de 27000 euros, Saïd va récupérer 20 000 euros de subventions. En plus il va faire baisser la consommation d'énergie de sa maison de près de 50 %. 

Un rôle de médiateur 

L'association des Compagnons Bâtisseurs intervient aussi chez des locataires. Là le travail est plus de recréer du lien social, chez des gens souvent en grande précarité. "On transmet un savoir, on apprend au locataire à prendre soin de son logement. Ce sont souvent des gens qui n'ont aucun contact avec leurs voisins, qui n'ont pas d'amis, ils sont dirigés vers nous par les travailleurs sociaux", explique Nordine Farrak, chargé du développement territorial dans l'association. "Et souvent, on doit assurer un rôle de médiateur, on va voir le propriétaire, en lui expliquant le travail qu'on fait avec le locataire, les travaux d'embellissement. En échange on lui demande d'assumer les travaux qu'il est sensé prendre en charge." 

Chantier auto réhabilitation APS

Depuis 2012 une cinquantaine de logements ont bénéficié de ces chantiers d'auto-rénovation accompagnée. Les Compagnons Bâtisseurs projettent d'en rénover 300 d'ici fin 2017. 

Plus d'info :  Les Compagnons Bâtisseurs  03 66 96 43 59