Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Des fruits et légumes bio deux à trois fois plus chers dans les supermarchés du sud-Finistère

-
Par , France Bleu Breizh Izel

L'union des fédérale des consommateurs (UFC Que Choisir) a révélé ce jeudi 22 août 2019 que les fruits et légumes bio coûtent bien plus cher dans les supermarchés qu'en vente directe. France Bleu Breizh Izel a soumis des grandes surfaces de Quimper, un marché et une Biocoop de Pont-l'Abbé au test.

Au marché de Pont-l'Abbé, les prix des fruits et légumes bio sont bien inférieurs à ceux des grandes surfaces.
Au marché de Pont-l'Abbé, les prix des fruits et légumes bio sont bien inférieurs à ceux des grandes surfaces. © Radio France - Sixtine Lys

Finistère, France

La fédération UFC Que Choisir a révélé ce jeudi 22 août 2019 une enquête sur les prix des fruits et légumes bio, et sur la différence entre les tarifs des supermarchés et ceux de la vente directe ou des magasins bio. Sur la base des 24 fruits et légumes les plus consommés en France, l'union fédérale des consommateurs affirme que les marges brutes de la grande distribution sur le bio sont 75% plus élevées que sur les productions conventionnelles. 

France Bleu Breizh Izel est allé éplucher les étiquettes de deux supermarchés de Quimper, les étalages du marché de Pont l'Abbé, et ceux d'une Biocoop pour vérifier. Et en très grande majorité, ce sont bien les grandes surfaces qui font payer plus cher.

Les tomates : du simple au triple

L'exemple le plus marquant, c'est peut-être celui de la tomate : 3,10€ le kilogramme de tomates rondes dans la Biocoop, contre près de 9€ pour des tomates grappes dans une grande surface. C'est quasiment du simple au triple et on ne peut pas dire qu'il y ait le choix dans ce supermarché. C'est la seule variété disponible dans le rayon bio de ce magasin.  

En haut le supermarché affiche 4,79€ la barquette de 600gr de tomates grappes, soit 7,98€ pour une kilo. - Radio France
En haut le supermarché affiche 4,79€ la barquette de 600gr de tomates grappes, soit 7,98€ pour une kilo. © Radio France - Sixtine Lys

Dans un deuxième supermarché, les tomates mélangées (celles de toutes les couleurs) sont 8€90/kg, contre 5€10/kg au marché. C'est la saison des prunes Reine Claude, elle coûtent 4,90€ sur le marché, 9€ en grande surface.

Ce supermarché affiche 4€50 les 500gr de prunes Reine Claude, c'est quasiment le même prix au marché, mais pour 1kg.  - Radio France
Ce supermarché affiche 4€50 les 500gr de prunes Reine Claude, c'est quasiment le même prix au marché, mais pour 1kg. © Radio France - Sixtine Lys

Seules deux variétés de légumes plus couteuses

En supermarché, c'est plus cher aussi pour les pommes de terres, les courgettes, l'ail, les charlottes, le raisin blanc. Sur les 17 fruits et légumes vérifiés par nos soins, seuls deux sont moins chers en supermarché : les poivrons rouges et les aubergines. A noter que certaines variétés n'ont pu être comparées, car elles ne sont pas de saison, et ne sont donc pas disponibles en vente direct ou en Biocoop.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu