Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Des grossistes chinois quittent Aubervilliers pour Tremblay-en-France

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Paris

Le centre d'affaires "Silk Road Paris", le plus grand d'Europe pour des grossistes, a été inauguré ce mercredi à Tremblay-en-France en Seine-Saint-Denis. Il attire essentiellement des commerçants chinois, qui quittent Aubervilliers, confrontés à l'insécurité et aux difficultés d'accès.

Huang Pinfa a choisi d'acheter trois boutiques dans le nouveau centre d'affaires "Silk Road Paris" à Tremblay-en-France
Huang Pinfa a choisi d'acheter trois boutiques dans le nouveau centre d'affaires "Silk Road Paris" à Tremblay-en-France © Radio France - Rémi Brancato

Tremblay-en-France, France

Des grossistes asiatiques ont choisi de quitter Aubervilliers, ville historique de leur activité en Seine-Saint-Denis, pour s'installer plus au Nord à Tremblay-en-France, près de l'aéroport Roissy Charles de Gaulle. Un tout nouveau centre d'affaire a été inauguré ce mercredi, le "Silk Road Paris", en référence à la route de la soie, en présence notamment de Jean-Pierre Raffarin, ancien premier ministre, nommé représentant du gouvernement pour le commerce en Chine. Avec 388 boutiques, auxquelles sont associées un entrepôt et un parking en sous-sol, ce sera le plus gros centre d'affaires de grossistes en Europe. 

ECOUTER - Notre dossier consacré à ce nouveau centre d'affaires où s'installent principalement des grossistes d'Aubervilliers

Des commerçants chinois lassés de l'insécurité d'Aubervilliers

Pour l'instant, une cinquantaine de boutiques, essentiellement textiles ou de maroquinerie, sont déjà ouvertes depuis cet été. Une centaine est déjà vendue. "J'ai acheté trois magasins" confie Huang Pinfa : "tous mes clients sont venus ici et ils sont contents". Comme lui 90% des commerçants qui s'installent ici sont chinois et la plupart quitte Aubervilliers.

"A Aubervilliers il y avait souvent des problèmes de braquage, on est souvent pris pour cible" raconte Adrien Li, qui a déménagé sa boutique de sous-vêtements d'Aubervilliers à Tremblay "ici c'est sécurisé, il n'y a pas de problème". 

ECOUTER - Adrien Li a choisi de s'installer à Tremblay-en-France et de quitter Aubervilliers

ARFI, la filiale française du groupe portugais Alves Riberio, qui a porté le projet, a misé gros sur la sécurité, pour rassurer une communauté asiatique éprouvée par de nombreuses agressions,notamment avec des caméras de vidéosurveillance et des vigiles présents nuit et jour. Christelle Tang en charge de la commercialisation garantit "une sécurité 7 jours sur 7, 24 heures sur 24 : cela fait partie des gros besoins de cette communauté de commerçants, chacun a au moins quelqu'un dans son qui a déjà subi une agression".

Jean-Pierre Raffarin est venu assister à l'inauguration du "Silk Road Paris" - Radio France
Jean-Pierre Raffarin est venu assister à l'inauguration du "Silk Road Paris" © Radio France - Rémi Brancato

Un positionnement idéal, à deux pas de Roissy

Autre atout du lieu : sa position géographique, avec un accès facilité près de Roissy et la présence des autoroutes A1 A3 et A 104. "Aubervilliers, ce n'est pas toujours adapté: on ne peut pas circuler on ne peut pas se garer" raconte Hugo Zang, qui a lui aussi déménagé à Tremblay, plus près aussi pour "les clients du Benelux". 

"C'est le premier projet en Europe qui a été pensé pour eux : Aubervilliers au début n'était pas pensé pour accueillir des commerçants dans le gros et ici il y a une volonté pour les commerçants d'avoir leur chez eux" détaille Christelle Tang. 

Les espaces sont piétons au niveau des boutiques de ce centre d'affaires "Silk Road Paris" - Radio France
Les espaces sont piétons au niveau des boutiques de ce centre d'affaires "Silk Road Paris" © Radio France - Rémi Brancato

Libérer les boutiques d'Aubervilliers pour d'autres activités?

Car beaucoup de commerçants craignent aussi de voir leurs baux commerciaux ne pas être renouvelés à Aubervilliers. "La plupart des petits magasins vont être fermés, ils ne veulent garder que les gros centres" croit savoir Adrien Li. 

"Les espaces sont lumineux, il y a de la place : les conditions sont nettement supérieures qu'à Aubervilliers"

"Aubervilliers c'est un fatras, un fouillis incroyable, ici les espaces sont lumineux, il y a de la place : les conditions sont nettement supérieures qu'à Aubervilliers" vante François Asensi, le maire (PCF) de Tremblay-en-France. 

Mais il assure qu'il n'y a pas de concurrence Aubervilliers, au contraire, cela va permettre sa transformation selon lui. "Si on pouvait dégager des terrains sur Aubervilliers, cela pourrait permettre d'avoir d'autres activités sans doute plus performantes pour la ville" estime François Asensi.