Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Des habitants de Seine-Saint-Denis réclament la suspension des enquêtes publiques sur les Jeux olympiques 2024

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Paris

Le Comité de vigilance des JO de Paris 2024 demandent que toutes les enquêtes publiques lancées dans le cadre des futurs jeux olympiques soient suspendus. Ce collectif d'habitants et d'associations réclame la tenue d'un "forum public".

Les Jeux Olympiques de 2024 se dérouleront à Paris. Photo d'illustration
Les Jeux Olympiques de 2024 se dérouleront à Paris. Photo d'illustration © Maxppp - Julien Mattia / Le Pictorium

Saint-Denis, France

La décision peut paraître radicale mais "c'est une manière de tirer la sonnette d'alarme", explique Cécile Gintrac, membre du Comité de vigilance des JO de Paris 2024 pour justifier le lancement de cette pétition il y a deux jours.

Ce comité regroupe plusieurs habitants et associations, essentiellement de Seine-Saint-Denis, où seront construits plusieurs sites, notamment le futur village olympique et paralympique dans le quartier Pleyel à Saint-Denis. Dans cette pétition, il exige la suspension de toutes les enquêtes publiques en cours.

Un calendrier trop serré ?

Pour Cécile Gintrac, tout va trop vite. "L'obsession c'est de livrer à temps, je peux le comprendre, mais cette obsession fait qu'on a un projet qui est mal ficelé pour le moment". Cette habitante de Saint-Denis estime que le calendrier est trop serré. "On a l'impression que les trains sont lancés et quand ce sera livré, on se rendra compte qu'il y a beaucoup plus de circulation et de pollution dans le quartier Pleyel et ce sera trop tard".

Organiser un forum public

Le comité a réclamé en septembre dernier, l'organisation d'un "forum public" pour réunir tous les acteurs majeurs des JO autour de la table et que la parole de la population soit prise en compte. "Sur le principe tout le monde était d'accord, mais on a toujours aucune date", déplore Cécile Gintrac. Tant que ce grand forum n'a pas lieu, impossible de poursuivre les enquêtes publiques, estime le comité.