Économie – Social

Des heures sup et un sursis de quatre mois chez Fenwal à La Châtre

Par Marie-Audrey Lavaud, France Bleu Berry vendredi 25 septembre 2015 à 4:00

L'entreprise Fenwal à Lacs
L'entreprise Fenwal à Lacs - Marie-Audrey Lavaud

La prochaine vague de licenciements chez Fenwal à La Châtre n'interviendra finalement pas avant la fin janvier 2016, alors qu'elle était prévue pour le mois prochain. Le plan social prévoit la suppression de 289 postes dans l'entreprise qui fabrique des poches à sang.

Après une première vague de 150 licenciements en juillet dernier, Fenwal demande  à certains salariés de venir faire des heures supplémentaires le samedi. La direction a aussi annoncé qu'elle repoussait la deuxième vague de licenciements à janvier prochain à cause d'une nouvelle commande de l’Établissement français du sang : soit 100.000 poches à sang supplémentaires . Les prochains licenciements étaient prévus initialement le 10 octobre prochain.

Concernant l'action en justice devant le tribunal administratif , la décision concernant la validité du PSE est attendue le 15 octobre. Il reste actuellement près de 310 salariés chez Fenwal contre 461.

Aucun(e)

>>> A lire aussi : Indre, première vague de 150 licenciements chez Fenwal.