Économie – Social

Des infirmières de Franche-Comté manifestent à Paris

Par Wassila Guittoune, France Bleu Belfort-Montbéliard mardi 24 janvier 2017 à 8:24

Les étudiants infirmiers et infirmières lors d'une manifestation à Paris en novembre 2016
Les étudiants infirmiers et infirmières lors d'une manifestation à Paris en novembre 2016 © Maxppp - Thomas Padilla

Une manifestation d'infirmiers et d'étudiants infirmiers a lieu ce mardi à Paris, à l'appel de 14 organisations et de syndicats pour dénoncer le "mépris des pouvoirs publics et la dégradation des conditions de travail". Une dizaine d'infirmiers de Belfort et de Montbéliard seront présents.

"Le plus gros poste d'économies est le personnel" dénonce Nathalie Depoire, franc-comtoise et présidente de CNI (Coordination Nationale Infirmière) , on ne remplace pas des départs, les gens malades ne sont pas tous remplacés : les rappels sont incessants. On a de moins en moins en temps pour tout ce qui concerne le relationnel avec les patients. On n 'est pas disponible pour répondre à leurs demandes et à leurs besoins, on vit avec une épée de Damoclès".

Le ministère de la Santé a pourtant mis en place un plan d'action pour "faire de la qualité de vie au travail des professionnels de santé une priorité politique". Environ 30 millions d'euros seront consacrés au déploiement de services de santé au travail, intégrants psychologue, conseillers en prévention des risques professionnels et assistants sociaux. "Certes il en faut" répond Nathalie Depoire, mais "on est en demande sur bien d'autres moyens, pour la revalorisation des primes mais surtout mettre en adéquation les effectifs et la charge de travail réelle".

Nathalie Depoire, présidente de CNI (Coordination Nationale Infirmière)