Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Des manifestants anti-croisières à l'arrivée du plus grand paquebot du monde à Marseille

lundi 16 avril 2018 à 18:27 Par David Aussillou, France Bleu Provence

Une dizaine de personnes étaient rassemblées ce lundi au port de Marseille à l'arrivée du Symphony of the Seas. Les militants dénoncent le tourisme de masse amené chaque semaine dans la ville par ce paquebot géant.

Le Symphony of the Seas fait escale à Marseille tous les lundis
Le Symphony of the Seas fait escale à Marseille tous les lundis © Maxppp -

Marseille, France

Le contraste est saisissant entre les petites pancartes des manifestants et le navire gigantesque amarré ce lundi matin à Marseille. Venus pour la plupart du quartier de la Plaine, ces habitants dénoncent l'escale hebdomadaire du Symphony of the Seas. Long de 362 mètres, le plus gros paquebot du monde pollue selon eux "comme un million de voitures".

Les anti-croisières de Marseille estiment également que la venue des 6.780 passagers influence l'évolution de la ville. "La mairie s'active pour préparer un décor pour eux, dit Bruno. Elle détruit ce qui existe pour proposer une vitrine à des croisiéristes". 

50 euros dépensés en ville par chaque passager

Selon une enquête réalisée par la Chambre de commerce et d'industrie, une fois descendu du bateau, chaque croisiériste dépense 50 euros lors d'une escale. "C'est faux, prétend Camille. Sur ce type de bateau, il y a à peine 20 % des passagers qui descendent visiter. Les autres restent sur le bateau à la piscine et à consommer à bord.

Et pourtant, le port de Marseille-Fos avance des chiffres qui peuvent rêver les commerçants marseillais. Cette année, plus d'un 1,7 millions de croisiéristes devraient faire escale dans la ville, soit 13 % de plus qu'en 2017.