Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des pêcheurs de Lorient ont bloqué le départ du SPI Ouest France à la Trinité-sur-Mer

Des pêcheurs en colère venus de Lorient ont tendu un câble entre leurs bateaux pour empêcher le départ de la course. Le blocus doit être levé vers midi, après la promesse d'un rendez-vous au ministère de la Mer la semaine prochaine.

SPI Ouest France (illustration)
SPI Ouest France (illustration) © Maxppp - Marc OLLIVIER

À partir de 8 heures ce matin, des marins-pêcheurs venus de Lorient ont bloqué le départ de la course du SPI Ouest France, prévu à 10 heures, au port de la Trinité-sur-Mer (Morbihan). Un câble a été tendu entre leurs bateaux pour empêcher la sortie des 330 équipages qui participent aux différentes courses. Sur une des banderoles, on peut lire l'une de ces inscriptions : "Quel avenir pour la pêche artisanale ?". 

Un rendez-vous au ministère de la Mer

Les pêcheurs sont en colère contre un projet gouvernemental qui prévoit de fermer la pêche entre janvier et mars, deux fois une semaine, pour limiter les captures accidentelles de dauphins. Les professionnels estiment que le gouvernement plie devant les écologistes. Et ils tenaient aussi ce samedi matin à exprimer plus largement leur ras-le-bol face aux associations, Sea Sepherd en tête, qui critiquent certaines de leurs pratiques.

Un rendez-vous au ministère de la Mer a été obtenu par les manifestants, il aura lieu la semaine prochaine. Les pêcheurs devaient donc lever leur blocage à midi, et laisser les équipages prendre la mer.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess