Économie – Social

Des pilotes au service de la lutte contre le cancer

Par Didier Charpin, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) jeudi 13 octobre 2016 à 6:50

Jean-Pierre Jaussaud et Michel Ferté assis dans un karting bi-place. Avec les organisateurs de ce trop trophée des pilotes et (à droite) le directeur du Centre François Baclesse
Jean-Pierre Jaussaud et Michel Ferté assis dans un karting bi-place. Avec les organisateurs de ce trop trophée des pilotes et (à droite) le directeur du Centre François Baclesse © Radio France - Didier Charpin

Plusieurs pilotes professionnels participeront ce dimanche à une compétition de karting sur le circuit de Démouville. Les bénéfices seront intégralement reversés au centre François Baclesse de Caen.

Des coeurs dans les carburateurs. C'est un peu l'esprit de ce trophée des pilotes organisé dimanche au Karting de Caen à Démouville. Compétition très amicale selon Jean-Paul Lengrand, l'un des organisateurs "l'élément déclencheur a été le décès de mon papa, victime d'un cancer. J'ai voulu lui rendre cet hommage de la façon la plus utile. En faisant ce que je sais faire". L'idée a rapidement séduit le petit monde des pilotes professionnels. Pour différentes raisons. Michel Ferté, par exemple, veut encourager une belle initiative "c'est touchant de voir des jeunes s'investir pour cette cause. J'ai dis oui sans hésiter". Pour sa part Jean-Pierre Jaussaud, double vainqueur des 24h du Mans, vient parce que le cancer rôde autour de lui "je suis touché dans ma famille, j'ai perdu des amis. Quelle famille est épargnée ? Il faut se battre pour éradiquer cette maladie !". Il ne pilotera pas dimanche, sa santé ne le lui permet plus, mais il sera là pour donner quelques conseils techniques et surtout distiller des anecdotes sur son immense carrière dans le sport auto des années soixante et soixante-dix "quand je prenais le départ d'une course, je me disais toujours que c'était peut-être la dernière ! Aujourd'hui la sécurité a progressé. Les voitures ne brûle plus, elle ne se casse plus en deux"

Des pilotes professionnels en équipage avec les amateurs

Quand aux frères Michel et Alain Ferté, tous 2 brillants pilotes de monoplaces dans les années quatre-vingts et quatre-vingt-dix, ils prendront le volant des kartings..... même si les moteurs 4 temps de 390 cm3 sont bien éloignés des bolides qu'ils ont pu piloter par le passé ! "Tant que je pourrai je piloterai" confie Michel Ferté "des kartings ou n'importe quel type d'engin. Mon moteur c'est la passion" avoue le Falaisien, ex-pilote d'essai pour Ligier en Formule 1. Ces pilotes prendront donc quelques relais dans les deux courses d'endurance de trois heures chacune. Il reste encore une petite dizaine de kartings disponibles. L'inscription est de 330 euros par équipages de deux à quatre pilotes. Les fonds serviront à financer soit la recherche contre le cancer, soit l'amélioration des conditions d'accueil des personnes hospitalisées à Baclesse. Le centre voudrait par exemple installer des salles de bains dans toutes les chambres.

Partager sur :