Économie – Social

Des PME bretonnes se partagent des camions pour livrer leurs produits

Par Anne Treguer, France Bleu Breizh Izel vendredi 18 septembre 2015 à 16:25

chargeurs Pointe de Bretagne
chargeurs Pointe de Bretagne © Radio France - Anne Tréguer

Des entreprises finistériennes s'organisent avec le groupe Carrefour pour optimiser les expéditions par camions de leurs produits. Cette mutualisation permet de réduire de 35 % le nombre de camions sur les routes.

Depuis 3 ans, 11 entreprises bretonnes réunies au sein d'un GIE ( groupement d'intérêt économique) baptisé "Chargeurs Pointe de Bretagne" travaillent avec le groupe Carrefour pour rationaliser les expéditions de leurs marchandises. Cette mutualisation concernait 8 entrepôts Carrefour et à partir du 5 octobre prochain, 32 plates formes du groupe seront  approvisionnées et cette nouvelle organisation va permettre de proposer plus de produits bretons sur les linéaires des hypermarchés et supermarchés, de réduire les coûts de transports mais également le bilan carbone. 

Jean-Jacques Hénaff, aujourd'hui en retraite de l'entreprise créée par son père à Pouldreuzic dans le sud Finistère est l'un des initiateurs de ce regroupement de PME bretonnes. 

M.Le Bleis Carrrefour et JJ Hénaff - Aucun(e)
M.Le Bleis Carrrefour et JJ Hénaff - Anne Treguer

Cette mutualisation était vitale pour les entreprises de la pointe Finistère et sans ce dispositif, beaucoup auraient été contraintes de déménager explique Jean-Jacques Hénaff de l'entreprise de Pouldreuzic. Notre éloignement géographique est un handicap et il fallait s'organiser ensemble pour conserver la compétitivité des produits fabriqués en Bretagne. 

Cette mutualisation que l'on pourrait appeler co-camionnage évite aux industriels d'expédier  seulement 2 ou 3 palettes. Le but est de remplir les camions au maximum, jusqu'à présent les camions restaient vides à 50 %, demain ils seront plein à 90 %. Très concrètement cela permet de diminuer le nombre de camions sur les routes  : 

35 % en moins soit 1 300 camions  sur les routes par an et cette initiative contribue également à baisser les émissions de CO2, soit 690 tonnes de CO2 par an pour Jérôme LE BLEIS, directeur Supply Chain de Carrefour France.