Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Des pneus et palettes incendiés devant le dépôt pétrolier de la Pallice à La Rochelle

lundi 10 décembre 2018 à 8:40 Par Mélanie Domange, France Bleu La Rochelle

Des manifestants ont fait brûler, notamment, des pneus et des palettes devant le dépôt pétrolier de la Pallice à La Rochelle ce dimanche. Les forces de l'ordre sont intervenus vers 21h30.

Plus de deux cents personnes regroupées devant le dépôt ce dimanche.
Plus de deux cents personnes regroupées devant le dépôt ce dimanche. © Maxppp - Xavier Léoty

La Rochelle, France

Les images, qui ont circulé ce dimanche soir sur les réseaux sociaux, étaient spectaculaires. Des gilets jaunes ont mené une nouvelle action à La Rochelle, devant les dépôts de carburants de La Pallice. Des palettes en bois et des pneus ont été incendiés. Ils étaient plus de 200 ce dimanche soir à bloquer les accès du site. 

Un escadron de gendarmes mobiles est alors intervenu pour les déloger vers 21h30. Les pompiers ont pu éteindre les flammes.

En revanche, il n'y avait plus de barrage dimanche sur le rond point d'Usseau à Sainte-Soulle toujours en Charente-Maritime, dégagé samedi soir par les gendarmes. Le nettoyage du site s'est poursuivi toute la journée de dimanche pour finir de dégager les palettes les pneus et les cabanes construites par les manifestants. 

Une batte de baseball dans la voiture

En Charente, les gilets jaunes de Cognac ont essayé dimanche après midi d'investir l'hypermarché Auchan ouvert pour les fêtes. Les policiers les ont stoppés. Ils ont aussi interpellé et placé en garde à vue un homme qui avait une batte de baseball dans sa voiture. 

Au total, ce sont douze personnes qui ont été interpellées. Selon la police nationale, onze sont déjà connus pour de multiples faits délictueux. Dix ont d'ailleurs été convoqués pour être jugés au mois de janvier, au motif du délit d'entrave à la circulation. Une personne a été libérée faute d’éléments à son encontre. Et enfin, le dernier, qui avait déjà été interpellé la semaine dernière, sera déféré devant le parquet dès lundi.

Le préfet de la Charente maritime, Fabrice Rigoulet-roze condamne fermement les "agissements irresponsables" des gilets jaunes. Il rappelle la responsabilité des organisateurs qui doivent déclarer leurs manifestations. Et de confirmer que tout délit donnera lieu à l'intervention des forces de l'ordre et communication au procureur de la république.