Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Baisse des loyers, assouplissement des normes : des propositions pour relancer les centres-villes

vendredi 20 avril 2018 à 11:12 Par Soline Demestre, France Bleu Belfort-Montbéliard

Le sénateur du Doubs Martial Bourquin (PS) a remis ce jeudi, avec le sénateur Rémy Pointereau (LR), une proposition de loi pour redynamiser les centres-villes, une série de mesures pour rendre les centres-villes et les centres-bourgs plus attractifs pour les commerçants et pour les clients.

Le centre-ville de Belfort
Le centre-ville de Belfort © Maxppp - XAVIER GORAU

Franche-Comté, France

Le sénateur du Doubs Martial Bourquin, co-auteur de ce "Pacte national pour la revitalisation des centres-villes" voit plusieurs causes à cette dévitalisation progressive des centres-villes : "On a une culture de la périphérie et progressivement, le commerce est parti à la périphérie des villes. A cela s'ajoute le problème du e-commerce. Ce cocktail là est dévastateur pour nos centres-villes."

Baisser les prix en centre-ville et les augmenter légèrement en périphérie

Dans leur "pacte national", les deux sénateurs font toute une série de propositions pour relancer l'activité des centres-villes : baisse des loyers, assouplissement des normes trop contraignantes et des charges qui sont payées seulement par les commerces de centres-villes.  Pour Martial Bourquin, il faut "baisser les prix dans les centres-villes et les augmenter légèrement à la périphérie. Ce qu'on a fait en périphérie avec des défiscalisations importantes, ce serait bien qu'on le fasse en centre-ville. Mais ça ne suffira pas, il faut aussi des logements et des services en centre-ville. C'est un projet global que nous proposons." 

D'autre part, les deux sénateurs affirme que les critères des Commissions Départementales d'Aménagement Commercial (CDAC) doivent être revus. "Pour l'instant, précise Martial Bourquin, les CDAC n'ont qu'une étude, celle sur l'environnement."

Le texte propose aussi qu'il y ait pour chaque commune un manager de centre-ville qui travaillerait sur tous les aspects du commerce pour faire en sorte, par exemple, que chaque commerçant ait accès au e-commerce. Pour financer ces mesures, les deux sénateurs proposent deux taxes : l'une sur les surfaces agricoles qui sont prises régulièrement par les grandes surfaces pour s’agrandir et une autre sur les livraisons à domicile du commerce en ligne.

Cette proposition de loi sera examinée le 13 juin en session plénière au Sénat.