Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Des recrutements cet été à l'hôpital de Brive pour pallier tous les manques de personnels

-
Par , France Bleu Limousin

L'hôpital de Brive recrute. Pour pallier l'absentéisme dans les services, plus de 40 agents seront embauchés durant l'été. De quoi satisfaire au moins un peu les agents notamment des urgences, en grève. Avant la mise en œuvre d'un plan plus vaste pour ce service en particulier.

 Les urgences de Brive accueillent des patients venant de très loin, de la Corrèze mais aussi du Lot et de la Dordogne
Les urgences de Brive accueillent des patients venant de très loin, de la Corrèze mais aussi du Lot et de la Dordogne © Radio France - Philippe Graziani

Brive-la-Gaillarde, France

L'information a été donnée ce vendredi par la direction  du centre hospitalier confronté à la grogne de ses agents, et plus spécialement de ses urgences, en grève depuis ce mercredi pour réclamer notamment des moyens supplémentaires. Il y aura donc des recrutements dans les prochaines semaines. Des embauches qui étaient prévues de longue date mais qui n'avaient pu être réalisées au printemps : un classique dans les hôpitaux qui doivent attendre les sorties des promos des écoles en juillet pour trouver des candidats. 25 infirmières et 18 aides-soignantes rejoindront donc cet été l'ensemble des services dont 2 infirmières et 5 aides-soignantes pour les seules urgences.

Plus de remplaçants

"Nous avons prévu de recruter l'ensemble des effectifs nécessaires au remplacement de l'absentéisme" précise Sandrine Berger, directrice par intérim du centre hospitalier briviste. Autrement dit ces nouveaux venus devraient suffire à combler les manques de personnels qui ont obligé trop souvent les agents restants à revenir sur leurs jours de repos ou à travailler à effectifs insuffisants. Qui plus est l'hôpital a augmenté cette année le nombre de ses agents remplaçants permanents qui est passé de 84 à 114.

1,3 millions d'euros de travaux aux urgences

Sandrine Berger va par ailleurs rencontrer les personnels des urgences dès ce 2 juillet pour aborder avec eux la mise en œuvre d'un plan à plus long terme pour le service confronté depuis ces dernières années à une hausse de ses visiteurs journaliers. Celui-ci est en moyenne cette année de 115 par jour avec un délai d'attente moyen lui aussi en hausse, 3h45 en février dernier. Ce plan prévoit un poste supplémentaire d'infirmière mais surtout un réaménagement important du bâtiment des urgences, vieux de 10 ans et qui n'est plus adapté aux flux actuels. Des travaux doivent commencer au printemps pour un montant d'1,3 millions d'euros. Par ailleurs une réflexion est engagée pour améliorer les liens entre les urgences et les autres services pour éviter de garder aux urgences un personne faute de lit dans le service où elle doit être hospitalisée. 

Choix de la station

France Bleu