Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Des salariés de l'hôtel Intercontinental de Marseille en grève depuis le 18 novembre

-
Par , France Bleu Provence

Une partie des salariés de l'Hôtel Intercontinental de Marseille sont en grève depuis le 18 novembre dernier. Ils dénoncent ce qu’ils considèrent comme des dysfonctionnements et des mauvaises conditions de travail dans cet hôtel 5 étoiles, établissement de prestige.

grève d'une partie des salariés de l'Hôtel intercontinental, 5 étoiles
grève d'une partie des salariés de l'Hôtel intercontinental, 5 étoiles © Radio France - Corrine Blotin

Marseille - France

L'image est assez inhabituelle sur le parvis de l'Hôtel Intercontinental Hôtel Dieu : des grévistes en chasuble rouge et une banderole revendicative tendue sur la façade de cet établissement de luxe, sur laquelle on peut lire "ça suffit!!! salaires trop bas, manque d'effectifs, la souffrance c'est pas du travail!" . Un mouvement social à l'appel du syndicat CGT qui réclame de "meilleures conditions de travail dans cet hôtel de prestige où le luxe a comme corollaire la misère des salariés".

"Derrière le luxe et les paillettes, c'est le stress et des salaires très bas" - un représentant du personnel CGT

Parmi les grévistes présents devant le hall d'entrée de l'hôtel, Marc, peintre décorateur d'intérieur depuis 2 ans à l'Intercontinental, comme ses collègues, "personnellement , chaque 12 du mois, et on plein dans cette situation , on n'a plus rien sur le compte en banque et pourtant tous on travaille on essaye de s'en sortir et d'avancer. Ils (la direction) nous promettent monts et merveilles mais la seule augmentation c'est 2% en 7 ans, c'est inadmissible".

Des tarifs de 5 étoiles et des salaires au smic 

Des salariés en grève qui dénoncent également la multiplication des taches, en raison de manque d'effectifs. Bilal est sur le papier agent de sécurité incendie de nuit, mais bien plus dans les faits, "on prend notre service à 19h, on finit à 7h du matin. A partir de minuit on s'occupe des voitures, et si il y a un problème de climatisation dans les chambres "poursuit Bilal "comme y'a pas de technicien la nuit, alors c'est nous qui devons réparer, pour éviter que les clients se plaignent le lendemain. Il faut que ça cesse ce n'est plus possible". La CGT dénonce également des heures supplémentaires non validées et donc non payées. La direction de l’Hôtel Intercontinental se dit surprise par cette grève qui intervient  après la signature en juin dernier d’un accord avec la CGT, notamment sur des avancées en matière de salaire et de primes, la direction qui précise que des rencontres ont lieu quotidiennement avec les grévistes pour tenter de sortir du conflit, pour l’instant sans résultat.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu