Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des signes encourageants pour l'avenir d'Honeywell dans le Tarn-et-Garonne

-
Par , France Bleu Occitanie

L'avenir d'Honeywell, spécialiste de la chaussure de sécurité, s'éclaircit à Laguépie. Le maire de cette petite commune de moins de 700 habitants a obtenu des promesses de la part de la direction du groupe américain, qui avait dernièrement un peu abandonné son usine du Tarn-et-Garonne

Honeywell emploie 61 personnes à Laguépie
Honeywell emploie 61 personnes à Laguépie © Maxppp - MAURITZ ANTIN

Bonnes nouvelles pour la soixantaine de salariés d'Honeywell à Laguépie, dans le Tarn-et-Garonne : la direction du groupe vient d'apporter des précisions sur l'avenir du site, après plusieurs mois, voire années d'incertitudes. Le carnet de commandes de cette usine, spécialisée dans la fabrication de chaussures de sécurité, se faisait bien vide ces derniers temps. Le rythme de travail a ralentit, et l'entreprise n'a plus de directeur depuis plusieurs années maintenant. La maire de Laguépie a enfin pu échanger avec la direction du groupe, et il a obtenu plusieurs engagements.

Un nouveau directeur, et le maintien de l'emploi

Parmi les engagements pris par le groupe américain : l'arrivée d'un nouveau directeur à Laguépie, "d'ici la semaine prochaine" précise le maire de Laguépie Emmanuel Cros, qui a discuté pendant une demi-heure au téléphone avec les représentants d'Honeywell ce vendredi 16 octobre. Autre engagement obtenu : le maintien des 61 postes de l'usine pour le moment. Enfin, le rythme de production devrait à nouveau revenir à la normale, avec la commande de 40 000 paires de chaussures . Une commande qui est tombée, drôle de coïncidence, juste après l'appel du maire vendredi dernier; "Ça ne vient pas de la cuisse de Jupiter, mais c'est arrivé, donc c'est encourageant" se félicite Emmanuel Cros.

Sur le long-terme, le maire a encore des inquiétudes. Il prévoit d'échanger à nouveau avec la direction d'Honeywell à la mi-novembre, pour évoquer l'avenir de la recherche et du développement, ainsi que le maintien du site de stockage sur sa commune. Deux sujets sur lesquels il n'a, pour le moment, pas été rassuré.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess