Économie – Social

Des sirènes de manifestants Trigano face aux klaxons d'automobilistes

Par Stéphane Milhomme, France Bleu Drôme-Ardèche lundi 31 mars 2014 à 17:36

Les manifestants Trigano en route pour le centre de Tournon, le 31 mars 2014.
Les manifestants Trigano en route pour le centre de Tournon, le 31 mars 2014. © Stéphane Milhomme - Radio France

Ce lundi après-midi à Tournon, la circulation est très difficile à Tournon. Près de quatre cents salariés de Trigano manifestent contre le plan social qui prévoit de supprimer cent dix neuf emplois chez le fabricant de campings cars.

Le cortège est long, très long, à la sortie de l'usine Trigano à Tournon en Ardèche. Il y a devant les banderoles des blouses bleues de travail. Les syndicalistes du fabricant de campings car annoncent près de quatre cents manifestants, presque autant que le nombre de grévistes du 18 mars dernier, quand les salariés exprimaient déjà leur colère. Colère de voir 119 emplois disparaître dans le PSE, le plan de sauvegarde de l'emploi. Pour le délégué Force Ouvrière Frédéric Fargeau, la direction ne fait pas assez d'efforts.

Des sirènes de manifestants Trigano face aux klaxons d'automobilistes

Les salariés de Trigano étaient près de 400 à manifester au départ du site de Tournon, le 31 mars 2014.  - Radio France
Les salariés de Trigano étaient près de 400 à manifester au départ du site de Tournon, le 31 mars 2014. © Radio France
Proposer des mesures de départs convenables


Très vite, les manifestants quittent le site de production et marchent vers le centre de Tournon. Des gendarmes de l'Ardèche les escortent, et les trompettes des manifestants se mèlent aux klaxons des voitures. Daniel Benassy de la CFDT juge aussi les augmentations de salaires insuffisantes. Bref devant tout ces sujets, il veut l'arbitrage de l'Etat en sous-préfecture. Une délégation est donc reçue. A l'extérieur le concert de klaxons continue entre la ville et Tain l'Hermitage face à cette grande journée de mobilisation. La direction elle, ne souhaite toujours pas s'exprimer sur l'avenir de Trigano à Tournon.

Devant le poste de garde de Trigano à Tournon, le 31 mars 2014.  - Radio France
Devant le poste de garde de Trigano à Tournon, le 31 mars 2014. © Radio France

Des sirènes de manifestants Trigano face aux klaxons d'automobilistes