Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Nantes : 1.600 à 3.000 soignants manifestent pour obtenir plus de moyens

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Loire Océan

Le personnel soignant a manifesté ce mardi après-midi à Nantes pour réclamer plus de moyens. Selon la police, environ 1.600 personnes ont défilé. Près de 3.000 selon la CGT.

Les soignants dans les rues de Nantes
Les soignants dans les rues de Nantes © Radio France - TM

Nouvelle journée de mobilisation du personnel soignant ce mardi à Nantes. Comme le 16 juin dernier, des salariés du public et du privé ont manifesté pour défendre le secteur médico-social durement éprouvé par la crise du coronavirus. Ils réclament notamment plus de moyens. A Nantes, le cortège s'est élancé à 14h15. Entre 1.600 et 3.000 personnes ont défilé dans le centre-ville.

Les soignants dans la rue à Nantes
Les soignants dans la rue à Nantes © Radio France - TM

Cette nouvelle mobilisation intervient alors que le Ségur de la santé, lancé le 25 mai par Edouard Philippe, est entré cette semaine dans sa dernière ligne droite. Lors d'une réunion avec les syndicats mercredi, le ministre de la Santé Olivier Véran a notamment promis une enveloppe de six milliards d'euros pour augmenter la rémunération des personnels hospitaliers non-médicaux.

Les soignants dans la rue
Les soignants dans la rue © Radio France - TM
Les manifestants devant le CHU de Nantes
Les manifestants devant le CHU de Nantes © Radio France - TM

Cette somme inclut une hausse générale des salaires dans la fonction publique hospitalière, une refonte des primes, ainsi que des hausses ciblées sur certaines professions, qui pourraient être étendues aux établissements privés. Pour revaloriser les salaires des médecins hospitaliers, le ministère a évoqué une enveloppe de 300 millions d'euros.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu