Économie – Social

Des soldes d'été décevants dans le centre-ville de Nantes

Par Hajera Mohammad, France Bleu Loire Océan lundi 1 août 2016 à 17:58

Fin des soldes à Nantes
Fin des soldes à Nantes © Radio France - Hajera Mohammad

Les soldes d'été se terminent ce mardi 2 août. Pendant sept semaines, les clients ont pu profiter des bonnes affaires mais les commerçants du centre-ville de Nantes sont déçus du bilan.

Claire vend des vêtements pour bébé et les articles soldés sont encore nombreux sur les rayons de sa boutique.  "La première semaine, qui est la plus importante pour nous, a été très décevante" explique la vendeuse. Sur son livre de comptes, elle peut le constater. "L' objectif pour le mois de juillet était de 30.000 euros et finalement,  finalement nous avons gagné 26.000 euros". Pour la jeune femme,  l'explication principale de ces mauvais soldes ce sont les travaux du tramway à Commerce qui empêcheraient le client de se rendre dans le cœur du centre-ville. Il faut dire que les trois lignes de tramway sont coupées jusqu'au 28 août. "J'ai testé et j'ai pris le tramway. J'ai dû descendre à Bouffay puis marcher pendant 15 minutes. Le client n'a pas ce temps à perdre" affirme la commerçante.

"Les clients préfèrent quitter le centre-ville et aller dans les centres commerciaux"

Même constat pour Nicolas, vendeur de chaussures "'Le touriste qui ne connaît pas la ville veut venir en transports et là c'est impossible". Mais pour Caroline, vendeuse de prêt-à-porter, les clients se font rares dans le centre-ville de Nantes depuis bien plus longtemps. "Même avant les soldes c'était compliqué avec les manifestations contre la Loi Travail, les grèves et le mauvais temps" déplore la vendeuse. A défaut de pouvoir se rendre en centre-ville, les clients se dirigent vers les centres commerciaux. "Nous _avons une deuxième boutique dans le centre Beaulieu et depuis les travaux, les clients sont plus nombreux là-bas. Ils ont de la place pour se garer avec des parkings"" _ajoute-t-elle. Ajoutez, les ventes privés et les ventes sur internet qui se développent. Finalement, pour certains commerçants, les soldes en boutique n'ont plus grand intérêt.