Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Des suppressions d'emplois "attendues" sur le site de Nokia à Lannion

-
Par , France Bleu Breizh Izel, France Bleu Armorique

Le groupe Nokia France vient d'annoncer un plan de suppression de 460 postes au niveau national. Les salariés attendent désormais de connaître l'impact précis pour le site des Côtes d'Armor.

Le groupe trégorrois va subir de nouvelles suppressions d'emplois
Le groupe trégorrois va subir de nouvelles suppressions d'emplois © Maxppp - IP3 PRESS/MAXPPP

Lannion, France

"C'était attendu" souffle Bernard Trémulot, élu CFDT au sein du site Nokia Lannion. Ce mardi, la direction de Nokia France a annoncé la suppression de 460 postes en France sur 2019 et 2020. Les activités de recherche et développement et les filiales françaises du groupe (Nokia Bell Labs France, Alcatel Submarine Networks et Radio Frequency Systems) ne seront pas impactées. Mais, les autres secteurs devraient subir des suppressions d'emplois et, "un tiers des emplois sur le site de Lannion sont des emplois de support" précise le syndicaliste.

Une réunion en CSEC (comité social et économique central) aura lieu le 24 janvier prochain. Le "calendrier de la procédure" et la déclinaison du plan de licenciement par établissement sera fourni à ce moment-là. Les filiales françaises du groupe Nokia ne seront pas impactées.