Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Les syndicalistes FO de six entreprises lorraines s'unissent pour combattre les plans sociaux

Les syndicalistes FO de six entreprises industrielles lorraines ont adopté ce mardi une motion de solidarité. Une décision qui a pour but de mettre en commun les différentes forces en présence pour se soutenir tous ensemble en cas d'action syndicale à mener.

Le dossier British Steel à Hayange fait partie de ceux qui ont motivé Force ouvrière à créer cette motion de solidarité.
Le dossier British Steel à Hayange fait partie de ceux qui ont motivé Force ouvrière à créer cette motion de solidarité. © Maxppp - PHOTOPQR/LE REPUBLICAIN LORRAIN/MAXPPP

Metz, France

Les 17 membres de Force ouvrière réunis ce mardi dans les locaux de l'unité départementale à Metz ont le sourire. Ils viennent de Saint-Gobain à Pont-à-Mousson, de British Steel à Hayange, d'ArcelorMittal à Florange, de PSA à Metz-Borny et Trémery, d'Ascoval à Custines et de la Sovab à Batilly, et ils viennent d'adopter une motion de solidarité. Dans un contexte compliqué pour l'industrie dans la région, ils souhaitent combattre ensemble les différents plans sociaux pour se serrer les coudes

La réunion de ce mardi à Metz. - Radio France
La réunion de ce mardi à Metz. © Radio France - Arthur Blanc

Tout est parti du constat réalisé par Lionel Lagrue, secrétaire syndical FO à Saint-Gobain à Pont-à-Mousson, lorsqu'il a dressé le portrait du secteur industriel en Lorraine. "C'est une région qui reste industrielle, malgré l'érosion d'emplois qu'il y a eue ces dernières décennies, et qui forcément est très touchée par la désindustrialisation." À Pont-à-Mousson, les syndicats sont justement inquiets quant à une éventuelle reprise par des investisseurs étrangers.

La Moselle pas épargnée

Côté mosellan, le bilan n'est guère plus heureux. Le souvenir du plan social de 2013 à ArcelorMittal Florange est encore frais et Norbert Cima, délégué central FO sur place, n'a pas hésité à participer à cette motion. "Ils étaient présents en nous soutenant, donc il n'y a pas de raison qu'on les laisse seuls dans leurs difficultés.

En toile de fond notamment, le cas British Steel à Hayange, dont Mohamed Benalouache est le délégué syndical Force ouvrière. Il craint toujours un manque d'approvisionnement de matières premières et voit en cette motion de solidarité une plus grande sécurité. "La situation d'aujourd'hui, ça inquiète. Donc c'est une bonne idée de se soutenir." Concrètement, la forme que prendront tous ces soutiens n'est pas encore validée, les syndicats verront à l'usage.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu