Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Des usagers de Picardie reversent leur remboursement SNCF à une association

mercredi 2 mai 2018 à 19:11 Par Elodie Touchais, France Bleu Picardie

Le collectif des usagers picards en colère " la SNCF va me tuer" a décidé de faire don à une association des Hauts de France de ses remboursements promis par la SNCF. Après un mois de grève,Guillaume Pepy s'est engagé à ce que les abonnements du mois de juin soient à moitié prix.

Le collectif "SNCF va me tuer" en Picardie fait don de ses remboursements
Le collectif "SNCF va me tuer" en Picardie fait don de ses remboursements © Maxppp - Fred Aslin

Amiens, France

Le collectif des usagers " la SNCF va me tuer" en Picardie a décidé de ne pas profiter des remboursements promis par Guillaume Pepy. Pour compenser un mois de grève, le patron de la SNCF a assuré que les usagers picards ne paieraient que 50% de leur abonnement du mois de juin.  De la "fausse générosité" pour le collectif picard qui s'interroge sur les compensations obtenues pour les voyageurs qui ne prendront pas le train en juin.

Une obole mesquine

On s'est rendu compte que les sommes pouvaient s'échelonner de 22 à 80 euros explique l'une des membres du collectif " la SNCF va me tuer". Mais ce n'est pas une question d'argent, "ce qui nous a manqué c'est du temps de vie" explique Nora Muller-Comte qui avec plusieurs autres usagers picards a donc décidé de dédier ces remboursements SNCF à une bonne cause. L'argent sera reversé à l'association " Fabien Camus", du nom d'un jeune policier de 27 ans originaire de St Quentin et mort en 2002 des suites d'un cancer de moelle osseuse.

On va rendre cet argent utile

L'objectif de cette bonne action est double. Cela permet d'abord de faire parler de l'association Fabien Camus. Un message est aussi adressé directement à la SNCF. " On ne peut pas se débarrasser des gens en disant, je vous donne 50% et c'est un geste généreux. Non, la générosité ce n'est pas ça" insiste Nora Muller-Comte.

La cagnotte  va rester ouverte jusqu'à la fin du mois de juin sur le site cotizup