Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Des vacances avec le Secours Populaire

mercredi 25 avril 2018 à 18:33 Par Philippe Thomain, France Bleu Gard Lozère

Plusieurs familles nîmoises sont parties en vacances grâce au Secours Populaire. Des familles nombreuses, des familles mono-parentales, des familles avec de faibles ressources qui sans l'aide du Secours Populaire auraient passé ces vacances de Printemps sans quitter l'appartement.

Une fois la soute fermée, à peine quelques heures de route et ce sera les vacances, à Gruissan.
Une fois la soute fermée, à peine quelques heures de route et ce sera les vacances, à Gruissan. © Radio France - Philippe Thomain

Nîmes, France

Sans le Secours Populaire les enfants auraient passé ces vacances à s'ennuyer à l'appartement. Là, ils vont passer 5 jours au camping, dans l'Aude, près de Gruissan. Des vacances pour désennuyer ces enfants et booster le moral de leurs parents, souvent pris dans des difficultés financières.

Grand départ à la gare routière de Nîmes

Si le Secours Populaire emmène chaque été des milliers d'enfants à la plage, c'est l'opération "les oubliés des vacances", là il s'agit d'une opération beaucoup plus limitée, quelques familles. C'est en fait le lancement d'une campagne d'appels aux dons. 

Des vacances qui ne font pas du bien qu'aux enfants, aux parents aussi, comme Mourad, père de famille nombreuse.

Des dons pour aider des familles à partir en vacances mais ces familles doivent d'abord s'aider elles-mêmes. Le Secours Populaire les aide dans un premier temps à économiser puis ensuite à bénéficier des aides existantes type C.A.F. avant, éventuellement, de mettre la main à la poche pour boucler leur budget vacances.