Économie – Social

Des vêtements inspirés des nouvelles technologies conçus et fabriqués dans la Drôme

Par Charlotte Jousserand, France Bleu Drôme-Ardèche lundi 31 octobre 2016 à 5:37

Jessica Cayrat, modéliste et styliste et Hugo Viallon, chef de projet chez Aouro
Jessica Cayrat, modéliste et styliste et Hugo Viallon, chef de projet chez Aouro © Radio France - Charlotte Jousserand

L'entreprise Top Tex Cube, spécialisée dans les nouvelles technologies du textile, vient de lancer sa propre marque de vêtement. Tout est conçu et fabriqué dans la Drôme avec des toiles qui viennent d'Ardèche.

L'entreprise Top Tex Cube vient de créer sa propre marque de vêtement. La marque Aouro, du nom du vent qui traverse la Drôme et l'Ardèche car elle est conçue et fabriquée entre ces deux départements. Pour le moment, la marque propose des vestes et des ponchos de pluie en précommande sur un site de financement participatif.

Un savoir-faire breveté

L'entreprise Top Tex Cube a été fondée il y a trois ans par des anciens salariés de Lafuma pour pouvoir continuer à travailler sur les innovations textiles. Ils ont travaillé sur plusieurs techniques comme la soudure par ultrason, la découpe laser ou encore la création de vêtement sans couture. Avec leurs recherches et leurs découvertes, ils ont déposé plusieurs brevets et selon Hugo Viallon, le chef de projet : "Aujourd'hui, on a au moins deux ans d'avances sur nos éventuels concurrents".

Des vêtements sans couture

Les vestes conçues par Top Tex Cube sont sans couture, c'est une première dans le monde du textile. Les assemblages ont été réalisés par thermocollage ou encore par soudure ultrason. La toile utilisée est commandée à l'entreprise Chamatex à Ardoix en Ardèche, à moins de 20 kilomètres d'Aouro installée à Saint-Barthélemy-de-Vals dans la Drôme.

Aouro compte étoffer son catalogue et lancer un site de vente en ligne au premier trimestre 2017 - Radio France
Aouro compte étoffer son catalogue et lancer un site de vente en ligne au premier trimestre 2017 © Radio France - Charlotte Jousserand

Selon Emmanuel Robin, le directeur commercial de Chamatex, "Aouro utilise de la toile très technique conçue pour résister aux intempéries mais avec une coupe très urbaine". Pour lui, dans l'éventail des marques actuellement "Aouro est un véritable entre deux qui n'existait pas jusqu'à présent".

Les six salariés de Top Tex Cube veulent prouver qu'on peut relocaliser l'industrie textile en France, et dans la région Rhône-Alpes notamment. Ils ont lancé une campagne de pré-commande sur internet pour recueillir des fonds. L'objectif c'est d'étoffer le catalogue et de lancer un site de vente en ligne au premier trimestre 2017 et puis, d'ici 2018 de passer de six salariés à une vingtaine et de tripler leur production qui est pour le moment de 90 pièces par mois.

Partager sur :