Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Deux abattoirs publics à terme dans la Manche

-
Par , France Bleu Cotentin

La communauté d'Agglomération Mont-Saint-Michel Normandie va reprendre l'abattoir Grandparigny situé à Saint-Hilaire du Harcouet. L'objectif est de mettre en place une nouvelle organisation départementale.

L'Agglo du Mont-Saint-Michel veut développer les filières courtes
L'Agglo du Mont-Saint-Michel veut développer les filières courtes © Maxppp - Christian Watier

David Nicolas, président de la communauté d'Agglomération Mont-Saint-Michel Normandie vient de confirmer que la reprise de l'abattoir Grandparigny sera adoptée lors du prochain conseil le 20 mai prochain.

Ce sauvetage intervient alors que l'abattoir vient d'être placé en liquidation judiciaire par le tribunal de commerce de Coutances. 

Dans un premier temps, la collectivité locale reprendra l'activité sous forme de régie sur une durée transitoire à partir du mois de juin. 

L'idée est d'avoir une vraie stratégie départementale en terme d'abattage public pour répondre aux besoins des filières locales

Pour David Nicolas, cela va bien au delà d'une simple reprise. La collectivité veut rapidement créer une SIC, société coopérative d'intérêt collectif, qui permettrait d'associer les différents partenaires locaux : les éleveurs et les professionnels de l'agro-alimentaire.  

Vers un abattoir neuf dans le sud Manche

Le président de la communauté d'Agglomération pense également qu'il faudra construire un abattoir neuf sur le site de Saint-Hilaire du Harcouet d'ici deux ans. "Cela permettrait d'avoir deux abattoirs publics dans la Manche pour répondre aux filières courtes. _On imagine même avec les collègues de Carentan, de Cherbourg et du département, c'est qu'à terme il pourrait y avoir une gestion commune des deux établissements"_, explique David Nicolas  

Dans le nord Cotentin, l'abattoir de Cherbourg est fermé depuis début mars alors que celui de Carentan prévu pour le remplacer, est encore en construction. Il devrait être livré d'ici la fin de l'année ou début 2021.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess