Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Le plan Alerte enlèvement déclenché après la disparition d'un enfant de 8 ans dans les Côtes-d'Armor
Dossier : Coronavirus Covid-19

Deux braderies dans le Finistère alors que la circulation du virus reste importante

-
Par , , France Bleu Breizh Izel

Concarneau et Douarnenez organisent leur braderie ce mardi, dans le contexte difficile de circulation importante du coronavirus.

Braderie (illustration)
Braderie (illustration) © Radio France - Sylvie Duchesne

La circulation du coronavirus reste importante dans le Finistère avec désormais une trentaine de cas par jour, davantage dans le nord du département. 

Dans le sud, Concarneau et Douarnenez maintiennent pourtant leur braderie. Ça peut interroger dans le contexte sanitaire. Les organisateurs ont décidé de maintenir les événements, mais... sans trop communiquer !

Pas de publicité pour éviter la foule

À Concarneau l'association qui gère la braderie n'a pas voulu faire de publicité pour éviter une ruée : 15 à 20.000 personnes s'y rendent chaque année. Ce ne sera pas le cas cette année d'autant qu'il n'y aura qu'une trentaine d'exposants (les non-sédentaires ne feront pas tous le déplacement). 

Même schéma à Douarnenez où la braderie est beaucoup plus réduite. 5.000 personnes maximum attendues sur la journée, c'est plus facile à gérer. 

Les associations de commerçants ont eu des réunions jusqu'à hier pour affiner les protocoles sanitaires avec les polices municipales.  Sur les deux braderies, ce sera gel hydroalcoolique sur les stands et masque obligatoire sur l'ensemble des sites. À Concarneau, des agents de la préfecture seront mobilisés pour s'en assurer.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess