Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Deux Côte-d'Oriens aux Olympiades des métiers au Brésil

vendredi 7 août 2015 à 6:00 Par Aude Raso, France Bleu Bourgogne

Maxime Tissier et Florian Rahon sont issus du Centre de formation d'apprentis de Quetigny. Du 11 au 16 août, ils représenteront la France aux Olympiades des métiers dans la catégorie jardinerie-paysagisme.

Aux Olympiades des métiers, Florian et Maxime devront notamment construire un mur en pierre sèche
Aux Olympiades des métiers, Florian et Maxime devront notamment construire un mur en pierre sèche © Radio France - Aude Raso

C'est la dernière ligne droite pour Maxime Tissier et Florian Rahon. Le 8 août, ils vont s'envoler pour Sao Paulo pour disputer les Olympiades des métiers, l'équivalent des Jeux olympiques pour les meilleurs jeunes professionnels du monde entier.

Avant le moment fatidique, les deux jeunes Côte-d'Oriens s'entraînent là où ils ont tout appris : au Centre de formation d'apprentis de Quetigny . Un entraînement dans les conditions du réel : "on a 22 heures pour faire un mur en pierre sèche, une terrasse bois, un pavage portugais, un ruisseau... explique Maxime, le marteau à la main. Là ce qu'on fait en 22 heures,  on mettrait le triple à le faire en entreprise" .

Dix ans sans médaille d'or française en jardinerie-paysagisme

Rien n'est laissé au hasard car au Brésil le jury ne laisse rien passer ! "Au niveau du respect des plans, il y a une marge d'erreur de 2 millimètres , explique leur coach Stéphane Marmuze. Tout est posé au laser. Vous pouvez perdre le concours pour 2 millimètres" .

L'objectif est clair : faire un podium ! Il faudra surveiller de près les Suisses, les Allemands et les Autrichiens : des concurrents redoutables. Cela fait dix ans que la France n'a pas ramené de médaille d'or en jardinerie-paysagisme.

Les Olympiades des métiers, c'est un travail d'extrême précision - Radio France
Les Olympiades des métiers, c'est un travail d'extrême précision © Radio France - Aude Raso