Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Deux euros le repas : le prix de la cantine baisse dans les collèges publics de Côte-d'Or

-
Par , France Bleu Bourgogne

Deux euros pour un menu complet : le département de Côte-d'Or baisse le tarif dans toutes les cantines de ses collèges. Une mesure votée à l'unanimité par les conseillers afin de répondre à la crise économique qui touche les familles.

Repas à la cantine pour des collégiens -image d’illustration-
Repas à la cantine pour des collégiens -image d’illustration- © Radio France - Olivier Estran

Si votre enfant déjeune au collège, cette rentrée sera un peu moins salée que les précédentes. Le Conseil départemental de Côte-d'Or a décidé de baisser ses tarifs de cantine presque 50 %. Le repas passe de 3,74 euros à deux euros tout ronds. Cette baisse s'applique dans tous les collèges, c'est un tarif unique quelque soit le revenu des parents.

Les élus ont voté cette baisse à l'unanimité pour tenter de répondre à la crise économique qui frappe ou qui menace les ménages après le déconfinement. Cette nouvelle donne le sourire à Lise, maman de Naël qui déjeune tous les midis au collège Marcelle Pardé de Dijon "De mémoire , je crois que je paie 14 euros par semaine, alors oui cette mesure est la bienvenue, car au collège le tarif est le même pour tout le monde, contrairement à la cantine de l’école primaire où l'on tient compte de mes revenus pour ma petite fille." 

La FCPE, la Fédération des Parents d’élèves de Côte-d'Or estime que cela représente une économie de près de 300 euros par élève. Dans notre département, environ 146 00 ados mangent à la cantine de leur collège. "La cantine c'est très pratique, car mon fils ne perd pas de temps à se faire à manger tous les midis, même si il est autonome à la maison" assure Lise. Au fait  est-ce qu'on mange correctement au collège pour moins de quatre euros ? "Ça dépend répond Naël, il y a parfois des choses que je n'aime pas comme les lentilles, je préfère quand il y a des frites, en plus on peut se resservir deux fois et je papote avec mes copains." 

Avec un tarif unique de deux euros, le Conseil départemental promet de ne pas baisser la qualité de ses repas dans les collèges publics, et d'assurer une fois par mois un menu fait uniquement avec des produits locaux. "C'est une bonne idée, rebondit Lise, ça devrait être même plus souvent, avec les circuits courts, cela devrait même être moins cher." On ne sait pas encore si les produits de proximité seront moins onéreux, mais le département s'engage à recourir de plus en plus aux circuits courts. D'ici fin 2022, les menus des cantines de collèges devront être composés au moins à 50 % de produits locaux.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess