Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Deux jeunes bretonnes transforment des combinaisons de plongée en pulls

mardi 6 mars 2018 à 4:35 Par France Bleu Armorique, France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel et France Bleu

Passionnées de plongée sous-marine, deux sœurs bretonnes viennent de créer une gamme de vêtements originaux. Des pulls fabriqués à base de morceaux de vieilles combinaisons.

Marie Paillardon est l'une des deux créatrices de la marque Téorum. Elle vend des pulls fabriqués à partir de combinaisons de plongée.
Marie Paillardon est l'une des deux créatrices de la marque Téorum. Elle vend des pulls fabriqués à partir de combinaisons de plongée. © Radio France - Emeline Ferry

Bretagne, France

C'est grâce à leur père qui leur a transmis sa passion de la plongée que Maud et Marie Paillardon ont eu l'idée de créer leur marque de vêtements.

Originaires de Quintin, les deux sœurs de 25 et 27 ans ont constaté que les combinaisons de plongée sont fabriquées en néoprène, un matériau qui ne se recycle pas. "C'est un vrai point noir, explique Marie Paillardon. Les plongeurs sont des gens passionnés par l'environnement, qui font attention à la protection des océans. Mais malheureusement, les tenues qui leur permettent de plonger ne sont pas très écolos."
Un triste constat qui donne une idée aux deux costarmoricaines : donner une seconde vie à ces combinaisons.

Après des études de commerce pour Maud et de communication pour Marie, elles décident de créer leur marque, qu'elles installent à Cesson-Sévigné. En novembre dernier, elles lancent une campagne de financement participatif et récoltent plus de 8 000 euros.

Une seconde vie pour les combinaisons

Les deux jeunes entrepreneuses récupèrent des combinaisons hors d'usage auprès de la SNSM et de clubs de plongée bretons. Des particuliers leur envoient également leur équipement, plutôt que de le jeter. Maud et Marie trouvent une usine à Nantes qui accepte de fabriquer leurs pulls. "Ils sont fabriqués en France, c'est quelque chose qui nous tient vraiment à cœur", souligne Marie. 

"Ce sont des pulls en laine mérinos, auxquels on ajoute des empiècements en néoprène sur les coudes et les épaules"

Ces tenues ne s'adressent pas qu'aux plongeurs... Même si les deux jeunes femmes ont quand même tenu à faire quelques clins d’œil à leur passion : un logo qui représente le pavillon rouge permettant aux plongeurs d'être repérés dans l'eau, et le nom de leur marque, Téorum. "Le thé au rhum, c'est une boisson bien connue des plongeurs, raconte Marie. On la prépare avant de partir en mer, et on la boit tous ensemble, au retour, sur le bateau. On se raconte ce que l'on a vu sous l'eau, c'est un moment hyper convivial".

Pour l'instant, l'offre de la marque est seulement constituée de pulls homme et femme. Mais les deux créatrices veulent développer d'autres vêtements et accessoires, comme des housses pour ordinateur.

Marie Paillardon, l'une des deux créatrices, explique son projet.