Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Deux magasins Carrefour Contact Marché vont fermer cet été dans la Marne

lundi 4 juin 2018 à 22:53 Par Victorien Willaume, France Bleu Champagne-Ardenne

Les magasins Carrefour Contact Marché de Reims et d'Epernay vont fermer cet été. Ils ne font pas partie des 29 magasins qui ont trouvé un repreneur, a annoncé ce lundi aux syndicats le Comité central de Carrefour Proximité.

Le Carrefour Contact Marché de Reims compte 5 salariés.
Le Carrefour Contact Marché de Reims compte 5 salariés. © Radio France - Victorien Willaume

Marne, France

Deux magasins Carrefour vont fermer cet été dans la Marne. Le Carrefour Contact Marché de Reims, situé avenue Nationale et qui compte 5 salariés, et le Carrefour Contact Marché d'Epernay, où travaillaient 10 salariés. 

Les deux commerces ne font donc pas partie des 29 magasins qui ont trouvé un repreneur, comme l'a annoncé le Comité central de Carrefour Proximité ce lundi aux syndicats. 272 magasins au total étaient menacés de fermeture depuis janvier après l'annonce du plan de restructuration d'Alexandre Bompard, le PDG du groupe. Il en reste donc 243 qui vont devoir fermer cet été faute de repreneur. 

La nouvelle n'a pas surpris les salariés du Carrefour de Reims, comme Emeline, directrice adjointe du magasin. "Cela fait un petit moment qu'on y est préparés. On a un magasin où on a vu un chiffre d'affaires décroitre depuis plusieurs années." Elle a d'ailleurs anticipé la suite, puisque Carrefour lui a proposé de suivre une formation qu'elle a acceptée. L'occasion de changer de métier, après 15 ans dans la même boîte. "Je veux partir sur un CAP petite enfance à distance, qui serait financé donc par Carrefour, et après il y aura obtention du diplôme et je pourrai changer complètement de voie", raconte-t-elle.

Au contraire Jessica, salariée depuis plusieurs années dans ce Carrefour, a souhaité rester dans le groupe, elle a donc demandé à faire une mobilité interne. Et elle est prête à partir n'importe où en France. "Je préfère privilégier la sécurité de l'emploi. Je ne me voyais pas faire une formation et ne pas retrouver derrière", confie-t-elle.  Parmi les  cinq salariés du magasin, deux veulent rester dans le groupe, comme Jessica, et les trois autres vont suivre des formations pour se reconvertir.

La plupart des salariés veulent quitter le groupe Carrefour

Les salariés du Carrefour d'Epernay ont aussi commencé depuis plusieurs semaines à préparer l'après-fermeture, selon le co-gérant du magasin qui n'a pas souhaité donner son nom. "Je vais travailler dans le domaine de la vigne. On me repropose un poste avec un salaire moins élevé. Et les postes sur Epernay il n'y en a pas beaucoup donc je serais obligé d'aller à Reims ou Châlons, dans des gros commerces, et ça ne m'intéresse pas." La plupart de ses collègues ont également choisi de se reconvertir et de ne pas rester dans le groupe Carrefour, selon lui. 

Les deux magasins de Reims et d'Epernay fermeront leurs portes au mois de juillet.