Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Deux magasins historiques ferment à Poitiers

lundi 28 décembre 2015 à 6:00 Par William Giraud, France Bleu Poitou

Leur disparition, c'est une page qui se tourne : la ciergerie Guédon (Grand-rue) fondée en 1735 et la papeterie Oudin (près du palais de justice) ouverte en 1971 ferment définitivement le mois prochain.

La papeterie Oudin.
La papeterie Oudin. - Google

Poitiers, France

Elle a pris sa décision il y a quelques mois à peine. La gérante de la papeterie de la rue du Palais, Monique Oudin, 87 ans, va enfin prendre sa retraite. Un peu malgré elle, il faut bien le dire. "Chaque année, on a vu le chiffre d'affaires baissé. Mais là, on touche le fond. Ce ne serait pas raisonnable de continuer".

"Certains jours, dans les rues, c'est le silence"

En près d'un demi-siècle, "son" centre-ville a bien changé : "Il y a des jours, dans les rues, on entend que le silence. J'ai connu la rue Gambetta noire de monde, dans les années 80, on était à touche-touche. Aujourd'hui, sorti des fêtes, c'est morne plaine" se désole-t-elle.

Le commerce le plus vieux de la ville

A quelques encablures de là, c'est une autre boutique, mythique celle-là, qui va prochainement tirer le rideau : la ciergerie Guédon cessera son activité fin janvier. Sur place, on fabriquait des bougies depuis... trois siècles. "_C_'était sans doute le commerce le plus vieux de la ville"  lâche un voisin.

Victime du Made in China

Les nouvelles normes, la concurrence des industriels, des produits "made in China" et la perte de clients (dont des paroisses du diocèse) aura finalement eu raison du clan Guédon qui ne se voyait pas transmettre "à quelqu'un d'extérieur à la famille". 

Déstockage et clap de fin

Là aussi, ce sera donc la fermeture. La mort dans l'âme. Une partie du matériel sera récupéré par un collègue de Nantes. Madame Guédon "mère", aujourd'hui 101 ans, et qui habite toujours au-dessus de l'atelier, continuera de veiller sur les lieux. Si vous êtes intéressez, sachez qu'il y aura des déstockages. Pour la papeterie, vous avez jusqu'au 15 janvier. Pour la ciergerie, ce sera jusqu'au 31 janvier.