Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Deux nouvelles grues pour développer l'économie du Port de Bayonne

-
Par , France Bleu Pays Basque, France Bleu Gascogne

En provenance d'Allemagne, les deux grues devraient arriver ce mercredi. Avec l'acquisition de ces nouvelles machines pour un montant de 9 millions d'euros hors taxes, la CCI Bayonne Pays Basque espère augmenter l'activité du Port.

Les deux grues lors de leur chargement à Rostok, en Allemagne
Les deux grues lors de leur chargement à Rostok, en Allemagne - CCI Bayonne Pays Basque

Bayonne, France

Il s'agit de deux mastodontes de plus de 30 mètres de haut : 400 tonnes pour la plus petite, qui sera installée sur le quai de Blancpignon, 600 tonnes pour la seconde, qui elle, prendra place sur le quai de Tarnos. 

Ces deux grues électriques, commandées en 2017 au leader mondial Liebherr pour un montant de 9 millions d'euros hors taxes, devraient - si la météo est clémente - arriver ce mercredi au Port de Bayonne pour une mise en service au mois de septembre.

Plus modernes, plus puissantes...

Entre les quais de Blancpignon, St Bernard et Tarnos, on compte actuellement cinq grues publiques dans le port de Bayonne. Mais certaines, qui ont 30 ans de service à leur actif, sont vieillissantes. La CCI, gestionnaire du port, a donc décidé d'investir dans deux nouvelles machines électriques qui auront une capacité de levage plus importante. "Aujourd'hui, nous sommes limité à 40 tonnes à Tarnos" explique Cédric Lefetz, responsable du Port, "avec la machine que l'on fait venir, on pourra monter jusqu'à 124 tonnes".

"Avec les nouvelles machines, on triple les capacités" — Cédric Lefetz, responsable du Port de Bayonne

... pour augmenter l'activité du Port

Avec 56 établissements implantés, le Port de Bayonne est le troisième port régional. Il compte 3 500 emplois directs et indirects et engendre 530 millions d'euros par an d'impact économique sur le territoire. Avec l'arrivée de ces deux nouvelles grues, la CCI Bayonne Pays Basque, gestionnaire du port, espère augmenter son potentiel et dépasser les trois millions de tonnes de trafic de marchandises par an. "On a plusieurs pistes" assure Cédric Lefetz, "le laminoirs des Landes en est une, mais aussi les colis lourds ou encore le vrac".

"Laminoirs des Landes garantie 500 000 tonnes de marchandises supplémentaires d'ici 3 ou 4 ans" — Cédric Lefetz, responsable du Port de Bayonne

La GR14 est pour l'instant la grue la plus puissante sur le quai de Tarnos. La nouvelle machine sera trois fois plus puissante - Radio France
La GR14 est pour l'instant la grue la plus puissante sur le quai de Tarnos. La nouvelle machine sera trois fois plus puissante © Radio France - Oihana Larzabal