Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Deux restaurateurs en grève de la faim à Montpellier après la fermeture de leur établissement

-
Par , France Bleu Hérault, France Bleu

Ils crient à "l'injustice". Les gérants de l'Avva Garden à Montpellier sont contraints de rester fermer après une inspection qui constate que leur restaurant est en fait une boîte de nuit déguisée. Pour tenter de se faire entendre, ils ont entamé une grève de la faim.

Deux restaurateurs montpelliérains en grève de la faim pour réclamer la réouverture de leur établissement
Deux restaurateurs montpelliérains en grève de la faim pour réclamer la réouverture de leur établissement © Radio France - Valentin BERTRAND

La réouverture aura été de courte durée à l'Avva Garden. Une semaine après la reprise tant attendue du 9 juin, la police des débits de boisson frappe à leur porte et leur impose de baisser à nouveau le rideau

Cette décision fait suite à une inspection, au début de l'année, qui a débouché sur un "avis défavorable" de la Sous-commission départementale de sécurité. Il leur est notamment reproché de dépasser le cadre d'un restaurant en étant une boîte de nuit déguisée. 

Un constat que réfute catégoriquement Oliver Solans, l'un des patrons : 

"On n'a pas de piste de danse, on n'a rien d'aménagé pour être une boîte de nuit. Oui, on a une chanteuse ou un DJ pour accompagner le repas, mais à aucun moment on ne dépasse l'heure autorisée d'une heure du matin."

Oliver Solans : "Si on est considéré comme une boîte de nuit, on peut fermer beaucoup de restaurants à Montpellier"

C'est pourtant la scène et le système de sonorisation qui sont l'objet du litige. 

En réaction à cette fermeture, les deux gérants ont entamé une grève de la faim. Depuis dimanche 20 juin, ils campent sur le parvis de l'Hôtel de ville de Montpellier. 

Depuis dimanche 20 juin, les gérants d'Avva Garden campent sur le parvis de l'Hôtel de ville de Montpellier
Depuis dimanche 20 juin, les gérants d'Avva Garden campent sur le parvis de l'Hôtel de ville de Montpellier - Avva Garden

Pour Oliver Solans, cette grève de la faim est à la hauteur de leur déception : 

"Après tant d'attente pendant huit mois, on le vit comme une injustice. On a l'impression d'être mis de côté par l'administration. Ça prendra le temps que ça prendra mais on ne lâchera rien jusqu'à être écoutés."

Oliver Solans : "On ne lâchera rien avant d'être écouté"

Les autres défaillances pointées par la commission de sécurité concernent le risque incendie. Un mur de fausses fleurs est ainsi mis en cause pour son risque inflammable. Un argument que conteste également Oliver Solans et son associé dans une vidéo publiée sur Facebook.

La ville de Montpellier se range quant à elle derrière l'avis de la commission de sécurité en rappelant qu'il "appartient au maire de veiller à la conformité des installations recevant du public" et que sa responsabilité pénale peut, le cas échéant, être engagée. 

Un rendez-vous a été proposé aux gérants pour leur présenter les travaux à engager avant une réouverture. Proposition déclinée par les intéressés.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess