Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Deux salariés de Cora licenciés pour avoir refusé de travailler le dimanche : que dit la loi ?

-
Par , France Bleu

A Saint-Malo, deux salariés de Cora ont reçu sans préavis leur lettre de licenciement après avoir refusé de venir au travail le dimanche. Que dit la loi ? Est-ce possible de dire non à son employeur ? Oui, mais à certaines conditions.

Deux salariés de Cora près de Saint-Malo ont été licenciés pour "faute grave" pour avoir refusé de travailler le dimanche.
Deux salariés de Cora près de Saint-Malo ont été licenciés pour "faute grave" pour avoir refusé de travailler le dimanche. © Maxppp - Aurelien Morissard

France

Licenciés pour avoir refusé de travailler le dimanche. C'est le sort de deux salariés du supermarché Cora de Saint-Jouan-des-Guérets près de Saint-Malo (Bretagne). Des licenciements pour "faute grave" sans indemnités, ni préavis.  Appuyé par un juriste de la CFTC, les deux salariés vont saisir les Prud'hommes de Saint-Malo, car rien n'indique dans leur contrat de travail qu'ils seraient amener à travailler le dimanche. Alors, peut-on refuser de venir au travail ce jour-là ?

Oui, on peut refuser de travailler le dimanche , mais à certaines conditions 

D'abord la loi ne l'impose pas. Le dimanche, c'est le repos hebdomadaire. D'une façon générale, si vous devez travailler le dimanche, ça doit être écrit dans votre contrat de travail, soit au moment de l'embauche, soit lors d'une modification de poste avec un avenant de contrat. 

En revanche, vous ne pouvez pas dire non si c'est indispensable au bon fonctionnement de l'activité de l'établissement ou de l'entreprise, à l'hôpital par exemple, ou si vous travaillez dans la police. 

Il existe aussi des dérogations dans des zones touristiques ou commerciales : hôtels, bar-tabac, restaurants... Toujours sur la base du volontariat avec, forcément, des contreparties définies par un accord collectif, un repos aménagé ou une meilleure rémunération.