Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Nouvel épisode de chômage partiel chez Heuliez Bus à Rorthais

samedi 25 mars 2017 à 7:10 Par Noémie Guillotin, France Bleu Poitou

D'après Force Ouvrière, l'entreprise Heuliez Bus à Rorthais est touchée par un nouvel épisode de chômage partiel. Le syndicat parle de 240 salariés impactées. Les commandes pour ne repartent toujours pas et donc la production non plus.

Le GX Elex, bus électrique d'Heuliez est actuellement en test pour la RATP
Le GX Elex, bus électrique d'Heuliez est actuellement en test pour la RATP © Maxppp -

Rorthais, Mauléon, France

"La situation est préoccupante car nous manquons de commandes", Guillaume Guittet, délégué FO chez Heuliez Bus et secrétaire départemental de la métallurgie pour le syndicat ne cache pas son inquiétude.

"Environ 240 salariés sont en activité partielle depuis le 20 février et jusqu'au 12 avril pour les derniers", chiffre le représentant syndical. "C'est une baisse de rémunération de 25 à 30% sur des salaires déjà assez faibles pour des ouvriers et moralement c'est aussi difficile".

Deuxième épisode de baisse d'activité

Surtout que c'est le 2e épisode en quelques mois. En décembre dernier, l'entreprise qui compte 434 salariés ferme partiellement pendant trois semaines. L'entreprise parle alors d'une "situation qui découle essentiellement de reports de décisions d'investissements liés à des contraintes budgétaires ainsi qu'aux réflexions sur les grands enjeux de la transition énergétique".

Et pour l'instant pas d'amélioration en vue regrette Guillaume Guittet : "Il n'y a pas d'évolution sur le lancement des appels d'offres depuis quasiment neuf mois". Le délégué FO rappelle que Ségolène Royal, la ministre de l'Ecologie, avait visiter Heuliez Bus au moins de juin "avec l'établissement d'un décret sur la loi de transition énergétique en promettant des commandes, mais il n'a été publié qu'en décembre. Ce qui n'a pas permis aux exploitants de lancer leurs appels d'offres en temps et en heure et en fin d'année dernière".