Économie – Social

Deuxième grève en huit jours au magasin Carrefour de Châteauroux

Par Sarah Tuchscherer, France Bleu Berry lundi 25 septembre 2017 à 16:58

Le piquet de grève de la CFDT était installé devant le magasin.
Le piquet de grève de la CFDT était installé devant le magasin. © Radio France - Sarah Tuchscherer

Après FO la semaine dernière, ce lundi, c'est la CFDT qui appelait les salariés de Carrefour Châteauroux à cesser le travail. Les deux syndicats dénoncent un manque de personnel.

Après Force Ouvrière mardi dernier (le 19/09), ce lundi, c'est la CFDT qui appelait à cesser le travail au magasin Carrefour de Châteauroux. Dès le début de la matinée, une dizaine de salariés se sont rassemblés devant l'une des entrées du bâtiment, chasuble orange sur le dos. Comme leurs collègues de FO il y a une semaine, eux aussi réclament des embauches. D'après Agis Manicam, représentant syndical, il manque 30 ou 40 salariés pour faire tourner le magasin correctement : "certains rayons ne sont pas ouverts en permanence. Cet été, en pleine période des barbecues, il est arrivé que les clients trouvent la boucherie fermée". Pour le syndicaliste, cette gestion fait perdre des clients et donc du chiffre d'affaires à l'enseigne. En 2016, celui-ci aurait baissé de deux millions d'euros par rapport à l'année précédente.

Un nouveau PDG soucieux de transformer le groupe

Si les salariés s'inquiètent, c'est aussi parce que le groupe a depuis le mois de juillet un nouveau PDG. Alors que les hypermarchés souffrent de la concurrence d'internet et des plus petites surfaces, Alexandre Bompard a annoncé sa volonté de transformer Carrefour. Un plan doit être annoncé d'ici la fin de l'année. En attendant les rumeurs se multiplient. Récemment, un cabinet d'analystes financiers a publié un rapport préconisant des réductions de surface dans certains magasins et le passage à la location-gérance pour d'autres. Dans ce cas de figure, les salariés ne bénéficieraient plus des avantages sociaux garantis par les accords collectifs du groupe.

Sollicitée par France Bleu Berry, la direction de Carrefour Châteauroux a renvoyé vers le service de presse du groupe. Il a indiqué qu'une réflexion était bel et bien en cours avec les organisations syndicales des hypermarchés de la marque afin d'adapter les points de vente à l'évolution des modes de consommation.