Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Deuxième redressement judiciaire en moins de 3 ans pour les poêles Deville

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Le tribunal de commerce de Sedan a constaté l'état de cessation de paiement de Deville et placé le fabricant de poêles à bois de Charleville-Mézières en redressement judiciaire ce jeudi. Depuis son rachat en 2014 à l'issue d'un précédent redressement judiciaire, le chiffre d'affaire a baissé de 30%.

Usine Deville
Usine Deville © Radio France - Alexandre Blanc

Deville se serait bien passé de ce cadeau pour son 170ème anniversaire. En cessation de paiement, le fabricant de poêles à bois installé à Charleville-Mézières depuis 1846 a été placé en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Sedan ce jeudi. 

Un administrateur judiciaire est nommé. L'entreprise sera en observation pendant une période de 6 mois renouvelable une fois et a d'ores et déjà rendez-vous devant le tribunal de commerce de Sedan le 9 juin pour une première audience de  contrôle qui consistera à s'assurer que Deville est bien en mesure de poursuivre son activité sans générer de nouvelles dettes

Deville en redressement judiciaire
Deville en redressement judiciaire © Radio France - Alexandre Blanc

Depuis son rachat par Phoenix il y a deux ans à l'issue d’un précédent redressement judiciaire, Deville est passé de 112 à 79 salariés et a perdu 30 % de chiffre d'affaire. Le directeur de Deville explique les difficultés par l'effondrement du prix du fuel qui concurrence le chauffage au bois ou au granulé.

Jean Moreau entend étudier la rentabilité de chacun des secteurs d'activité de l'entreprise, quitte à envisager d'abandonner certaines productions. Deville fabrique actuellement des poêles à fuel, à bois et à granulés, des cuisinières à fuel et à bois ainsi que des inserts.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess