Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Économie – Social

Devenez propriétaire de vignes de Savoie pour 500 euros

dimanche 17 mars 2019 à 6:56 Par Sarah Gilmant, France Bleu Pays de Savoie

La cave des Vignes des Alpes lance un financement participatif pour sauver ses hectares de vignobles savoyards en Chautagne et dans la région d'Apremont. Pour 500 euros, vous pouvez sauver un bout de terre viticole.

Le vignoble coopératif de la Cave des Vignes des Alpes fait près de 160 hectares
Le vignoble coopératif de la Cave des Vignes des Alpes fait près de 160 hectares - Les Vignes des Alpes

Savoie, France

500 euros et vous devenez propriétaire de vignes en Savoie, ça vous tente ?

La cave Le Vigneron Savoyard tente un coup de poker pour sauver ses hectares de vignobles d'Apremont et de Chautagne grâce au financement participatif. 

La cave a créé "Les Vignes des Alpes - le vignoble coopératif" une société coopérative d’intérêt collectif (SCIC) il y trois mois, où chacun peut prendre part au sauvetage des terres exploitées pour l'instant par une cinquantaine de vignerons. La cave survit et les deux terroirs sont en difficultés. "Sur la région d'Apremont, les vignobles de blanc de Savoie à base de Jacquère sont les plus demandés mais la pression économique est trop importante. Le risque est de perdre nos exploitations. En Chautagne, il n'y a pas assez de vignerons ou de repreneurs pour exploiter les terres" explique Fabien Danjoy, le directeur de la Cave du Vigneron Savoyard.

"Il faut au moins six à douze hectares pour pouvoir vivre de son travail en tant que vigneron coopérateur" - Fabien Danjoy, directeur de la Cave du Vigneron Savoyard

Pas besoin d'être un professionnel du vin pour se lancer, les particuliers, les sociétés peuvent investir dans les terres agricoles et devenir sociétaire de la SCIC. La cave a près de 160 hectares de vignes, elle aimerait pouvoir en sauver au moins 50 grâce à la société coopérative. "Avec 500 euros, le sociétaire achète une part de la SCIC qui sera investie en achat de vignoble ou simplement en exploitation d'un vignoble déjà existant. Les sociétaires vont vivre une réelle expérience viticole, ils pourront approcher de près le métier de vigneron. Ils seront rétribués en bouteilles, on organisera des événements pour qu'ils apprennent ce qu'est la taille, les vendanges, on fera aussi des dégustations", ajoute Fabien Danjoy, directeur de la Cave du Vigneron Savoyard.

L'objectif est aussi de pouvoir aider de jeunes vignerons à se lancer et à reprendre des terres actuellement en friche.

Le vignoble de la Cave du Vigneron Savoyard peut être sauvé grâce à un financement participatif - Aucun(e)
Le vignoble de la Cave du Vigneron Savoyard peut être sauvé grâce à un financement participatif - Page Facebook Les Vignes des Alpes

Trente-cinq sociétaires ont déjà investi dans la SCIC. L'objectif est de réunir 1.000 à 2.000 sociétaires et un capital d'un million d'euros pour remettre à flot cave du Vigneron Savoyard.