Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Deviendriez-vous actionnaire du Tours Football Club? La renaissance du TFC passe par l'actionnariat populaire

-
Par , France Bleu Touraine

Les particuliers, les collectivités et les entreprises vont bientôt pouvoir entrer au capital du Tours Football Club. Le TFC change de statut pour s'ouvrir à l'actionnariat populaire. La mairie de Tours affiche déjà son soutien.

L'actionnariat populaire pourrait-il permettre de redonner un nouveau souffle au TFC?
L'actionnariat populaire pourrait-il permettre de redonner un nouveau souffle au TFC? © Radio France - ©Boris Compain

Et si vous deveniez actionnaire du Tours Football Club? Même si vous êtes un particulier, ce sera bientôt possible. Le club de football tourangeau va en effet changer de statut juridique pour tenter de se sortir enfin des problèmes financiers récurrents qui ont contribués à le faire descendre en National 3. Si tout se passe comme prévu, avant le début de l'été, le TFC sera devenu une S.C.I.S, c'est à dire une Société Coopérative d'Intérêt Collectif. 

Dès son arrivée à Tours, en juillet 2020, le président délégué avait émis le souhait de rapprocher le TFC des supporteurs, des collectivités et des entreprises locales.
Dès son arrivée à Tours, en juillet 2020, le président délégué avait émis le souhait de rapprocher le TFC des supporteurs, des collectivités et des entreprises locales. © Radio France - ©Boris Compain

"Tous ceux que j'ai contactés se montrent très favorables au projet. Je suis confiant". Guillaume Barré, président délégué du TFC

Une volonté d'ancrer le club dans son territoire en y impliquant les acteurs locaux

Le club espère réunir, d'ici mi-juin, un budget d'un à deux millions d'euros en ouvrant son capital à tout le monde : Trois grandes catégories d'actionnaires sont prévues : 

  • Les collectivités : la mairie de Tours a déjà dit oui, sans préciser la hauteur de son engagement financier. La métropole, le département et la région vont être démarchés. "A Bastia, les collectivités se sont engagées à hauteur de 20% dans cette S.C.I.C" souligne Emmanuel Denis, sans dire précisément ce que la mairie de Tours est prête à dépenser pour devenir actionnaire du TFC.
  • Les entreprises :celles d'Indre-et-Loire, prioritairement, mais pas uniquement. 
  • Les particuliers : le président délégué, Guillaume Barré, a déjà contacté les Turons, le club de supporteurs du TFC. 

"Beaucoup de monde regrette les années fastes du TFC. C'est un projet ouvert, transparent, qui à mon avis sera très bien reçu". Emmanuel Denis, maire de Tours, nostalgique des grandes années du TFC

Pour chapeauter toute l'opération, le Tours Football Club est allé chercher Luc Dayan. Ce spécialiste des restructurations de clubs a notamment déjà mis en place ce nouveau statut à Bastia, ce qui a sauvé le Sporting Club, il y a quelques années.

L'actuel propriétaire du TFC, Jean-Marc Ettori, soutient ce changement de statut. Reste à savoir si il restera actionnaire minoritaire. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess