Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Deyvillers : après l'orage, le constat des dégâts

mardi 5 juin 2018 à 13:16 Par Hervé Toutain, France Bleu Sud Lorraine

Après l'orage qui s'est abattu lundi après-midi sur Deyvillers dans les Vosges, l'heure est au constat et au nettoyage. Une cinquantaine de caves et de garages ont été inondés. Une vingtaine de maisons sont aussi touchées, dont certaines sont inhabitables.

l'heure du nettoyage pour cet habitant sinistré de Deyvillers
l'heure du nettoyage pour cet habitant sinistré de Deyvillers © Radio France - Hervé Toutain

Rue de Deyvillers, Jeuxey, France

Le ciel s'est déchaîné hier après-midi sur la commune de Deyvillers près d'Epinal. Un orage très violent qui a provoqué la crue du Saint-Oger. "L'eau est montée très vite, et on ne pouvait rien faire" racontent les riverains de la rivière, dont certains se souviennent encore de l'inondation de 2006, "bien moins impressionnante" si l'on en croit les habitants sinistrés. Le département était placé en vigilance orange orage. 

Un lourd bilan pour les particuliers

Si les équipements communaux n'ont pas souffert, il n'en va pas de même du réseau routier secondaire et de la départementale qui traverse la ville. Cette dernière a subi des affaissements qui nécessitent réparations. 

Les particuliers ont été les plus touchés. Une cinquantaine de caves et de garages, se sont retrouvés sous les eaux. Une vingtaine de maisons ont également été touchées, dont certaines sont inhabitables. Pour l'heure 3 habitants sinistrés ont demandé à être relogés. "C'est fini je ne reviendrais plus ici, ça recommence tous les 10 ans" affirme l'un d'eux dépité.

La municipalité de Deyvillers se laisse du temps pour décider ou non d'introduire une demande de classement en zone de catastrophe naturelle. "La question est de savoir ce qui est le plus intéressant pour les sinistrés vis-à-vis de leurs assurances"  conclut la Maire Françoise Fleury.