Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

DFDS : l'essentiel des 142 postes menacés se trouve à Calais

La compagnie DFDS, qui effectue des liaisons maritimes à travers la Manche, prévoit 142 suppressions de postes. L'essentiel des emplois menacés se trouve à Calais.

Un ferry de la compagnie DFDS au large de la plage de Calais, effectuant une traversée entre le Royaume-Uni et la France.
Un ferry de la compagnie DFDS au large de la plage de Calais, effectuant une traversée entre le Royaume-Uni et la France. © Radio France - Aurélien Accart

La société de liaisons maritimes DFDS est en difficulté, et se prépare à se séparer de 142 postes entre ses deux sites de Dieppe et de Calais. La direction a présenté son plan aux syndicats mercredi 5 août. L'essentiel de ces suppressions de postes concerne le site de Calais, puisque ce sont au moins 127 postes qui pourraient y disparaître.

Tous les postes en mer supprimés sont à Calais

Du côté des marins de la société DFDS, seuls les postes calaisiens seraient menacés dans le plan présenté par la direction, selon Marc Sagot, représentant CGT et secrétaire du comité social et économique de l'entreprise. Ce sont 127 personnes qui seraient concernées. Pour le reste, la direction prévoit de supprimer une quinzaine de postes sédentaires sur les sites de Dieppe et de Calais. Selon Marc Sagot, ce sont essentiellement les postes calaisiens qui sont concernés par ces suppressions de postes sédentaires.

Ces suppressions de postes ne sont pour le moment pas encore arrêtées, il s'agit du plan de la direction. Des négociations avec les syndicats démarrent la semaine prochaine.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess