Économie – Social

Dijon : avec l'application DigiFood, finie l'attente à la buvette du stade

Par Thomas Nougaillon et Marion Bargiacchi, France Bleu Bourgogne et France Bleu mardi 4 octobre 2016 à 14:38

Les employés de DigiFood livrent votre repas directement dans les gradins
Les employés de DigiFood livrent votre repas directement dans les gradins - © Digifood

Fini la peur de rater un but : les spectateurs du stade Gaston-Gérard peuvent se faire livrer sandwiches, boissons ou frites directement à leur place grâce à l'application mobile "Digifood". Une application créée par quatre copains parisiens qui a son petit succès dans les stades de Ligue 1.

C'est l'histoire de quatre copains parisiens fans de sport. Quatre jeunes garçons dont certains sont issus d'une école de commerce. À travers leurs voyages dans le monde entier, ils font le même constat : se restaurer dans un stade c'est la galère, l'assurance d'attendre parfois très longtemps à la buvette et en retournant s'asseoir à sa place, il n'est pas rare de rater un but ou une action chaude.

Alors, il décident de monter leur start-up, DigiFood, pour livrer leur repas aux supporters directement à leur place. L'aventure a débuté il y a deux ans, et aujourd'hui leur service est disponible dans le monde du rugby (au Stade Français, à Lyon), du basket (à l'ASVEL, à Strasbourg et à Pau) et dans le foot, en Ligue 1, à Nantes, Marseille, Nice et Dijon.

Commander son casse-croûte en cinq clics

Une fois sur l'application, vous êtes géolocalisés. Comme sur un site de vente en ligne, vous remplissez votre "panier" virtuel : boissons, sandwichs et même produits de merchandising comme des tshirts. Une fois la commande complète, vous validez et vous payer par carte bancaire sur l'application. Il est possible de pré-commander ou, si le match a déjà commencé, choisir de vous faire livrer tout de suite dans les gradins. Il est aussi possible d'aller chercher sa commande à la buvette.

Application sur Apple

Application sur Android

"Ce sont des personnels déjà présents sur place, en contrat d'intérim dans les buvettes"

— Ronald Gautruche, 26 ans, l'un des associés au projet.

Pour lancer l'aventure, les quatre associés de Digifood, ont levé des fonds auprès des banques. Ils refusent de dire la somme qui a été nécessaire pour cette opération, mais ils espèrent dégager 200.000 euros de chiffre d’affaires sur l’année 2016.

Sur Facebook

Les fondateurs de l'application DigiFood - Aucun(e)
Les fondateurs de l'application DigiFood -

On vous l'avait dit, #Digifood est partout, même dans les buts du @dfco_officiel #ligue1 #dfcomhsc

A photo posted by DigiFood (@digifood_app) on

Partager sur :