Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Dijon : la fête foraine face à l'envolée des prix de l'énergie

Par

La fête foraine de Dijon devra-t-elle couper une partie de ses lumières ? Pour contrer l'explosion des couts de l'énergie, les forains viennent de négocier un prix au forfait avec Enedis. Ils tentent également de rendre leurs manèges moins gourmands en électricité.

Les forains ont négocié un forfait avec Enedis pour limiter les coûts Les forains ont négocié un forfait avec Enedis pour limiter les coûts
Les forains ont négocié un forfait avec Enedis pour limiter les coûts © Radio France - Olivier Estran

Ça brille et ça clignote. Les forains commencent à tester leurs installations près du parc des expositions de Dijon pour la fête qui débute ce vendredi 28 octobre. L'évènement rassemble 80 familles de forains pour une centaine d'attractions. Cette année, ce n'est plus le Covid qui inquiète les professionnels, mais une autre question tout aussi problématique : celle du coût de l'énergie. Pour éviter des factures trop salées, les forains ont négocié pour leur séjour à Dijon un forfait avec Enedis. En contrepartie, si jamais le réseau a besoin d'électricité, les forains devront respecter un plan de délestage et couper une partie de leurs installations. Un scénario qui semble bien peu probable en raison de la douceur actuelle. 

Publicité
Logo France Bleu
Cent manèges sont présents © Radio France - Olivier Estran

"Cela fait déjà quelques années que nous essayons de réduire notre consommation d'énergie", commente Hervé Meyer, le patron du "Schuss", une magnifique chenille qui compte des centaines de lumières. "J'ai remplacé toutes mes ampoules par des leds. Il me fallait 80 ampères, du coup j'ai divisé ma puissance par deux. Reste le moteur de 24 chevaux nécessaire pour faire tourner ma chenille. Il faut 32 ampères pour démarrer, mais ensuite 15 ampères suffisent pour le faire fonctionner.", dit-il encore.

La chenille d'Hervé Meyer fonctionne uniquement avec des leds © Radio France - Olivier Estran

Pas d'augmentation pour les clients 

Remplacer les ampoules par des leds ne sera pas suffisant pour Elliott Phausser, qui possède le V-Max, le plus grand manège de la foire, deux bras sur un axe vertical pour emmener deux nacelles à 60 mètres de hauteur. "Nos factures ont augmenté de 50%, alors à chaque déplacement on négocie avec EDF ou Enedis pour limiter les coûts. On peut être en consommation réelle ou au forfait. A Dijon, c'est un forfait", explique-t-il.

Hervé Meyer (a droite) est le président de l'association des Forains de la Foire de Dijon © Radio France - Olivier Estran

Pour ce manège à sensation, le prix du billet est à 10 euros. Difficile donc d'augmenter les tarifs. Elliott Phausser n'y pense même pas. "On l'avait fait juste avant le Covid, ça a été utile pour reprendre, mais là non, pas question. On a conscience que la vie est déjà chère pour le public qui fréquente nos attractions", note-t-il encore.  

"J'ai dépensé 1.500 litres de carburant pour venir, faites le calcul !"- Un forain 

"C'est évident que cette question de l'énergie nous préoccupe", ajoute Nino Alters qui dirige le "Magic Dance". "Je viens d'Arras, et j'ai besoin de 3 camions pour acheminer mon matériel. J'ai déjà dépensé 1.500 litres de carburant pour être là. Je vous laisse faire le calcul. Je travaille avec ma femme et deux employés. On paie bien sûr l'emplacement et l'eau que l'on consomme. L'avenir ne s'annonce pas vraiment radieux pour ceux qui se lancent dans ce métier." 

Le "Magic Dance" de Nino Alters (à droite sur la photo) © Radio France - Olivier Estran

Toutefois dans ce contexte, pas un manège ne manque à l'appel pour cette fête foraine de Dijon. L'endroit est très prisé et seuls 4 nouveaux manèges ont pu décrocher une place dans la "zone bleue", l'endroit réservé aux nouveaux venus. "On vient de Périgueux", précise Owen Moulin qui dirige le manège Star Wars. "On est contents, car cette fête se tient en même temps que la foire gastronomique. Elle a la réputation de bien marcher, est-ce que ce sera le cas cette année encore ? On verra bien."

La fête foraine de Dijon débute ce vendredi 28 octobre, on a jusqu'au 20 novembre pour en profiter. Elle sera ouverte jusqu'à une heure du matin les vendredi et samedi.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu