Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dior relocalise sa production de roses de Granville à La Haye-Pesnel

-
Par , France Bleu Cotentin
La Haye-Pesnel, France

Dior va produire ses roses de Granville dans la Manche. Elles ne seront plus seulement cultivées dans le Loiret, mais aussi à La Haye-Pesnel. Six hectares ont été accordés au géant du luxe pour faire pousser 15 tonnes de fleurs par an. Une centaine de saisonniers seront recrutés chaque été.

Les roses de Granville cultivées par la marque Dior
Les roses de Granville cultivées par la marque Dior - Christian Dior Parfum

Les roses de Granville seront bientôt cultivées par Dior à La Haye-Pesnel, et non plus seulement dans le Loiret. Le géant du luxe a annoncé  la production de ses fleurs pour 2021 dans la commune, à une vingtaine de kilomètres de Granville où le couturier Christian Dior a grandi.

Six hectares ont été cédés par la Safer de Normandie, la société d’aménagement foncier et d’établissement rural. Ces terres serviront à produire environ 15 tonnes de roses par an, utilisées ensuite pour fabriquer certains produits de soin de la marque. Les premiers plants seront installés en novembre prochain.

"La maison Dior nous a annoncé une centaine de saisonniers pour participer à la récolte sur la période estivale", prévient le maire de La Haye-Pesnel. "C'est une manne d'emplois dont notre bassin a bien besoin, on est déjà en train de travailler sur des pistes pour assurer ce recrutement."

Alain Navarret est ravi par cette annonce. "Des structures vont être plantées pour attirer les insectes pollinisateurs. Le cahier des charges est très orienté vers _l'agriculture durable et biologique_, c'est quelque chose qui nous intéresse au plus haut point", explique l'élu. 

Dior et La Haye-Pesnel : une histoire d'amour

"C'est plus une rencontre qu'un hasard", ajoute le maire. La commune a été choisie pour la qualité de ses sols et son climat, mais elle a aussi une longue histoire avec ce nom.

"Il y a eu un amour d'abord impossible entre deux grandes familles, la famille Lanos installée à La Haye-Pesnel et la famille Dior basée à Granville. De cette histoire, on a gardé la rue et le stade Lanos Dior", raconte Alain Navarret. 

La commune a aussi baptisée il y a quelques années son école Catherine Dior, du nom de la soeur du grand couturier devenue résistante. "A la fin de sa vie, elle s'est adonnée à la culture des roses en Provence. La boucle est bouclée et l'histoire est belle et colorée", conclut-il.

  • Fleurs
Choix de la station

À venir dansDanssecondess