Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social
Dossier : Mouvement de grève contre la réforme des retraites

Grève du 5 décembre : entre 806.000 et 1,5 million de manifestants en France

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu

Plusieurs organisations syndicales appellent à une grève interprofessionnelle ce jeudi 5 décembre, dans les secteurs public et privé, pour protester contre la réforme des retraites prévue par le gouvernement. Une mobilisation très suivie. France Bleu vous accompagne.

Manifestation contre la réforme des retraites à Paris le 5 décembre 2019
Manifestation contre la réforme des retraites à Paris le 5 décembre 2019 © AFP - Zakaria ABDELKAFI

Plusieurs millions de salariés du public et du privé sont appelés à faire grève ce jeudi 5 décembre contre le projet gouvernemental de réforme des retraites. Trains, métros, bus, écoles, ramassage des ordures... : le mouvement est très suivi. Suivez la situation en direct avec France Bleu. 

L'essentiel

Le fil de la journée

20h35 : C'est la fin de ce direct, merci de l'avoir suivi. Retrouvez les chiffres de la mobilisation, secteur par secteur et les prévisions trafic de ce vendredi 6 décembre dans cet article.

20h30 : les derniers manifestants quittent la place de la Nation à Paris.

20h19 : À Paris, 71 personnes étaient en garde à vue à 20h00 a indiqué le parquet de Paris à France Bleu Paris.

20h00 : la préfecture de police de Paris avait recensé 11.490 contrôles préventifs et 90 interpellations à 19h30.

19h35 : 806.000 personnes ont manifesté en France selon le ministère de l’Intérieur, plus de 1,5 million d'après la CGT.

19h13 : plus de 1,5 million de personnes ont manifesté dans toute la France, selon la CGT. D'après un décompte AFP réalisé à partir de sources policières et préfectorales dans 107 villes, hors Paris, plus de 585.000 personnes sont descendues dans la rue.

19h12 : 40.500 personnes ont manifesté à Paris selon le cabinet indépendant Occurrence, mandaté par un collectif de médias.

18h56 : des centaines de manifestants sont toujours présents place de la Nation à Paris, selon des journalistes sur place quelques échauffourées opposent les forces de l'ordre et certains manifestants.

18h14 : à Rennes où plusieurs centaines de casseurs ont brisé des vitrines et affronté les forces de l'ordre selon France Bleu, 10 personnes ont été placées en garde à vue d'après la préfecture.

18h09 : les chiffres de la mobilisation continuent de s'affiner, plus de 510.000 personnes ont manifesté dans quelque 70 villes en France selon les comptages transmis par la police ou les préfectures. Ce décompte provisoire effectué par l'AFP ne prend pas en compte la manifestation parisienne.

18h00 : le cortège parisien arrive place de la Nation.

17h45 : la RATP vient de publier ses prévisions de trafic à Paris pour la journée du 6 décembre. La situation sera de nouveau très compliquée, car la grève a été reconduite jusqu'à lundi inclus à la RATP. Dix lignes de métro seront fermées.

RATP - Aucun(e)
RATP

17h30 : à Dijon, la place Wilson a été évacuée par les forces de l'ordre qui ont utilisé des gaz lacrymogènes.

17h24 : 44% des salariés d'EDF étaient en grève à la mi-journée selon la direction, avec des pointes à plus de 80% dans certaines centrales nucléaires, selon la CGT.

17h19 : 57 personnes étaient en garde à vue en marge de la manifestation parisienne à 17h, a indiqué le parquet de Paris à franceinfo. Au total, 87 personnes ont été interpellées.

17h18 : selon les comptages transmis par la police ou les préfectures, plus de 450.000 personnes ont manifesté dans une cinquantaine de villes en France contre la réforme des retraites. Ce décompte provisoire effectué par l'AFP ne prend pas en compte la manifestation parisienne.

17h15 :  des affrontements ont lieu également à Nancy entre la police et 200 manifestants.

17h10 : les incidents se poursuivent place de la République à Paris. Une cabine de chantier a notamment été incendiée en marge de la manifestation.

Une cabine de chantier a été incendiée en marge de la manifestation parisienne, le 5 décembre 2019 - AFP
Une cabine de chantier a été incendiée en marge de la manifestation parisienne, le 5 décembre 2019 © AFP - Zakaria ABDELKAFI

17h04 : les grévistes de la RATP sont "déterminés" et "certains conducteurs sont prêts" à poursuivre la grève "jusqu'au 31 décembre" a déclaré Laurent Djebali, secrétaire général adjoint UNSA à la RATP sur franceinfo.

17h02 : 250.000 personnes sont rassemblées à Paris selon la CGT.

16h40 : SNCF, RATP, transport aérien, retrouvez toutes les prévisions trafic de ce vendredi 6 décembre dans cet article.

SNCF : les prévisions de circulation pour le vendredi 6 décembre - Visactu
SNCF : les prévisions de circulation pour le vendredi 6 décembre © Visactu

16h29 : 41 personnes étaient en garde à vue à Paris cet après-midi à 15h30 a indiqué le parquet de Paris à franceinfo.

16h05 : selon un dernier décompte, quelque 285.000 personnes ont manifesté dans une quarantaine de villes en France contre la réforme des retraites, selon les comptages transmis par la police ou les préfectures. Dans certaines villes, les autorités ont refusé de communiquer le moindre chiffre.

16h : à Paris, le défilé est émaillé d’incidents et de tensions : une remorque de chantier a été retournée et incendiée, et plusieurs vitrines ont été brisées près de la place de la République. Les forces de l'ordre essuent des jets de projectile, et répliquent par des tirs de gaz lacrymogène.

15h58 : pour ce vendredi, Air France annule 30% de ses vols intérieurs et près de 10% de ses vols moyen-courrier.

15h56 : à Limoges, la situation est également tendue entre forces de l'ordre et manifestants.

15h54 : comme dans de nombreuses villes, à Nancy, des salariés du privé manifestent également pour leurs retraites.

15h49 : la grève va aussi durer, au moins jusqu'à demain, sur les rails : la SNCF annule 90% des TGV et 70% des TER pour ce vendredi. Le trafic sera donc au moins aussi perturbé que ce jeudi.

15h47 : voici un manifestant qui détonne. À Mulhouse, le maire de Kaysersberg manifeste POUR la réforme des retraites, au milieu de 2.500 opposants.

15h43 : le cortège parisien s'est élancé, lentement. Des tensions émaillent déjà le défilé. 

15h40 : la préfecture de police de Paris indique qu'à cette heure-ci, 71 personnes ont été arrêtées en amont de la manifestation parisienne. Plus de 9.000 personnes ont été contrôlées.

15h33 : à Paris, le cortège qui devait s'élancer à 14h des environs de la gare de l'Est n'est toujours pas parti. Plusieurs dizaines de milliers de manifestants attendent, alors que des black blocs infiltrent la manif. 

15h28 : à Lille, des tensions émaillent également la manifestation qui est en train de partir.

15h25 : on vous le disait un peu plus tôt, la grève est reconduite à la RATP en Île-de-France, jusqu'à au moins lundi. On vous en dit plus dans cet article.

15h22 : certains internautes ont aussi fait preuve d'humour, qu'ils soient restés au lit en raison de la grève ou dans les défilés, comme le montre cette revue de tweets. 

15h19 : allez, on retourne voir les pancartes et les slogans inspirés dans les défilés. Celui-ci, vu à Saint-Brieuc, a un petit goût de beurre salé ! 

15h17 : la grève va aussi se poursuivre dans l'aérien : la DGAC demande aux compagnies de réduire leur programme de vol de 20% demain vendredi.

15h16 : à Montpellier, des affrontements ont eu lieu entre les étudiants qui voulaient bloquer le campus et ceux qui y sont opposés. Deux étudiants grévistes ont été blessés à coups de matraque par des "anti-blocage". 

15h14 : à Metz, une opération escargot est en cours sur l'A31. 

15h11 : à Caen,  des affrontements sont également en cours entre manifestants et forces de l'ordre. A Nantes, plusieurs vitrines ont été brisées. Des tensions émaillent aussi le défilé à Lille.

15h10 : la situation est toujours très tendue à Rennes, où les affrontements entre des manifestants radicaux et les forces de l'ordre sont toujours en cours.

15h : après les cortèges de ce matin, de nouveaux défilés s'élancent dans de nombreuses villes. A Paris, mais aussi à Amiens, Nancy et Épinal, Annecy, Chambéry, Le Mans, Ajaccio, Lille, Montbéliard, Dijon, Evreux, ou encore Dijon. 

14h55 : cette infographie permet de visualiser les taux de grévistes dans les différents secteurs appelés à se mobiliser ce jeudi.

Les taux de grévistes ce jeudi. - Visactu
Les taux de grévistes ce jeudi. © Visactu - Visactu

14h50 : le gouvernement se réserve encore "des marges de négociation avec les organisations   syndicales" sur la réforme des retraites, a déclaré sa porte-parole, Sibeth Ndiaye.

14h10 : plus de 180.000 manifestants dans une trentaine de villes en France contre la réforme des retraites, selon des chiffres communiqués par la police ou les préfectures et que l'AFP a additionnés à la mi-journée.

14h05 :  "La grève ne s'arrêtera pas ce soir", a prévenu Philippe Martinez. "Demain on fera la compte avec les autres organisations syndicales et tous ceux qui ont appelé, pour savoir ce qu'on fait demain, après-demain et la semaine prochaine. En tout cas je peux vous dire qu'il y a de la détermination dans un certain nombre de professions et que la grève ne s'arrêtera pas ce soir", a déclaré le secrétaire général de la CGT, en marge de la manifestation du 5 décembre à Paris.

L'objectif, rappelle-t-il, est "le retrait de ce projet et la consolidation et l'amélioration du système actuel qui est le meilleur du monde".

13h44 : de nombreux témoignages recueillis au cœur des manifestations par les locales de France Bleu aux quatre coins de la France.

13h42 : la grève contre la réforme des retraites était suivie chez EDF par 43,9% des salariés présents, et 36,5% rapporté à l'effectif total, a annoncé la direction de l'électricien.

13h40 : situation tendue à Rennes.

13h30 : la grève à la RATP - les transports parisiens - est reconduite "jusqu'à lundi" inclus, selon les syndicats.

13h26 : plus de 120.000 manifestants dans une vingtaine de villes à la mi-journée, selon la police.

  • À Marseille, au moins 30.000 manifestants sont présents dans trois cortèges différents, selon le correspondant de franceinfo sur place.
     
  • Le préfet du Puy-de-Dôme annonce 15.000 manifestants à Clermont-Ferrand. Ils sont près de 20.000 selon le syndicat CGT.
     
  • Il y a 13.000 dans les rues de Pau, selon l'intersyndicale.
     
  • La CGT annonce 10.000 personnes dans les rues de Nice, et le même chiffre à Brest, ainsi qu'au Havre. Les organisateurs annoncent enfin 10 000 manifestants à Rennes.
  • Les syndicats annoncent aussi 8.000 manifestant à Tarbes et 10.000 à Bayonne. À Châteauroux, les manifestants revendiquent 8.000 personnes, quand la police en annonce 5 500.
     
  • D'après la police, 10.500 personnes défilent dans Tours et entre 3.600 et 4.000 personnes à Bourges.
     
  • 5.000 manifestants défilent à Périgueux, selon France Bleu Périgord.
     
  • Au moins 3 000 personnes sont mobilisées ce jeudi dans les rues de Belfort, estime France Bleu Belfort-Montbéliard.
     
  • 2.300 manifestants défilent à Montauban, selon la préfecture. Les conditions de circulation sont fortement perturbées.
     
  • Un millier de manifestants ont marché à Sens (Yonne) contre la réforme des retraites.
     
  • 300 manifestants ont défilé sur les boulevards de Romans, contre la réforme des retraites, rapporte France Bleu Drôme Ardèche.
     
  • Plusieurs centaines de manifestants défilent à Laval.
     
  • Plusieurs milliers de manifestants défilent aussi à Nantes, Reims, Saint-Étienne, Avignon, Caen, Rouen, Besançon ou Niort.

13h15 : les cheminots de la gare du Nord votent la reconduction de la grève jusqu'à ce vendredi, annoncent sur Twitter plusieurs cheminots.

13h01 : le trafic a été exceptionnellement fluide sur les routes ce jeudi matin. L’indice des bouchons était de 41% à son point le plus élevé, alors qu’il atteignait 75% en moyenne le jeudi à 8h au cours de l’année 2018, indique TomTom.

12h55 : à Nantes, la situation se tend.

12h50 : on vous le disait un peu plus tôt, les défilés sont très fournis dans de nombreuses villes. A Rouen, la CGT annonce 30.000 manifestants. La police en compte 10.000 à 15.000. A Clermont-Ferrand, le défilé a rassemblé entre 6.000 et 10.000 manifestants.

12h49 : à Lyon, des affrontements entre forces de l'ordre et manifestants cagoulés ou en gilets jaunes ont aussi éclaté en marge du défilé.

12h47 : à Nantes, après avoir été hués par les syndicalistes, les black blocs sont également présents en marge de la manif.

12h46 : à Rennes, des casseurs s'en prennent aux vitrines en marge du défilé.

12h44 : on vous détaille les chiffres de mobilisation à la SNCF dans cet article. 

12h36 : à Caen aussi, les pompiers animent le défilé. Ils ont sorti la grande échelle et lancé un clapping dans la manif. 

12h31 : avant la manifestation parisienne qui doit s'élancer à 14h, 18 personnes ont déjà été interpellées dans la capitale, et plus de 3.000 contrôles préventifs ont été effectués, indique la préfecture de police de Paris.

12h25 : on vous détaille les chiffres de la grève dans l'éducation dans cet article.

12h17 : les chiffres de la mobilisation à la SNCF viennent de tomber : selon la direction, 55,6% des personnels sont grévistes. 85,7% des conducteurs et 73,3% des contrôleurs ont cessé le travail. 

12h15 : à Nice, les manifestants annoncent être 10.000 dans le défilé, quand la police en compte 3.000 à 4.000. A Pau, l'intersyndicale annonce 13.000 manifestants.

12h08 : les chiffres sont aussi très élevés dans les villes moyennes : à Châteauroux, la police annonce 5.500 manifestants. Entre 3.600 et 4.000 personnes défilent à Bourges, et au moins 3.000 à Belfort. A Guéret, ils sont plus de 2.000.

12h06 : on l'a dit, les défilés en région sont très fournis. Voici quelques chiffres : à Marseille, au moins 30.000 manifestants défilent dans trois cortèges différents, indique franceinfo. Au Havre, la police  annonce 10.000 manifestants, et entre 10 et 15.000 à Rouen. Les organisateurs assurent être 10.000 à Rennes, où la police en compte 8.000.

12h03 : la grève est aussi très suivie dans les centrales nucléaires, d'après la CGT : la branche énergie du syndicat annonce 85% de grévistes dans les centrales, et ne s'interdit pas de couper le chauffage urbain à Paris.

12h : Selon le ministère de l'Éducation, 46,6% des enseignants sont en grève. Ils sont 51,15% de grévistes dans le primaire, et 42,32% dans le secondaire.

11h59 : à Tulle aussi, c'est l'heure du pique-nique. Au menu, sandwich et chips. 

11h54 : bientôt midi, et les manifs, ça creuse. A Cherbourg, c'est bientôt l'heure de la traditionnelle "merguez party".

A Cherbourg, les syndicalistes préparent le casse-croûte.  - Radio France
A Cherbourg, les syndicalistes préparent le casse-croûte. © Radio France - Linda Achour

11h51 : on ne sait pas trop s'il travaille dans le secteur public ou privé, mais en tout cas, le père Noël manifeste aussi à Caen.

11h46 : on parle beaucoup des fonctionnaires ou agents des entreprises publiques en grève, mais les salariés du privé sont aussi présents dans les cortèges, comme à Périgueux. 

11h44 : à Nantes, les manifestants ne veulent pas des blacks blocs dans leur défilé : les ultras qui traversent le cortège se font huer.

11h38 : alors que les défilés en région semblent très fournis, Emmanuel Macron est "calme et
déterminé, attentif au respect de l'ordre public", rapporte un de ses proches à l'agence Reuters. Le Président se dit aussi "convaincu de la nécessité de cette réforme" et "déterminé" à la mener "dans
l'écoute et la concertation".

11h35 : sept des huit raffineries françaises sont en grève ce jeudi, indique la CGT Chimie. "Aucun produit ne sort, par pipeline ou par chargement de camion", a indiqué à l'AFP Emmanuel Lépine, le secrétaire fédéral du syndicat. A 10h, douze dépôts pétroliers, sur un total de 200, étaient bloqués dans le pays. 

11h26 : à Périgueux aussi, certains manifestants ont fait preuve d'imagination et d'humour. "On veut plus que des roulettes pour nos retraites", scandent ces deux clowns.

11h21 : les défilés sont aussi l'occasion de croiser des pancartes inspirées : après Josette, la "mamie-festante" de Nice" voici "La retraite avant l'arthrite" à Tulle, en Corrèze.

11h18 : on le disait un peu plus tôt, le ministre de l'Éducation Jean-Michel Blanquer a tenté de rassurer les enseignants, qui craignent de perdre beaucoup avec la retraite par points. Mais Guislaine David, représentante du syndicat Snuipp-FSU à rennes, ne croit pas aux garanties du ministre.

11h14 : Bourgoin-Jallieu, Périgueux, Caen, Rouen, Laval, Rennes, Niort, Belfort, Avignon... Les défilés qui se sont élancés dans de nombreuses villes en région semblent plutôt fournis, d'après les syndicats.

11h08 : pour que ses petits-enfants aient, eux aussi, une retraite, Josette "mamiefeste" à Nice ce jeudi. 

11h03 : les gilets jaunes, présents sur certains blocages comme à  Rouen ce matin, sont aussi dans plusieurs cortèges, comme à Périgueux ou Châteauroux. 

11h : les pompiers sont présents dans de nombreux cortèges. C'est le cas à Nantes, Caen ou encore Reims, où les pompiers manifestent à la queue leu leu. 

10h58 : à Ajaccio, la CGT bloque le dépôt pétrolier du Vazzio.

10h55 : la réforme des retraites inquiète de très nombreux enseignants, qui craignent de perdre beaucoup avec le système de points. Le ministre de l'Éducation Jean-Michel Blanquer a tenté de les rassurer, ce matin, sur France 2. 

10h53 : on l'a dit, les enseignants sont très mobilisés contre la réforme des retraites. A Belfort, cette enseignante est venue manifester avec ses enfants pour réclamer plus de moyens pour l'éducation.

10h48 : l'ampleur de la mobilisation, ce jeudi, jouera forcément dans le bras de fer qui oppose syndicats et gouvernement. Elle est aussi un test pour les syndicats eux-mêmes, qui cherchent à montrer qu'ils sont encore représentatifs. On vous résume les enjeux politiques de cette mobilisation dans cet article.

10h46 : à Caen, les transporteurs routiers ont levé les barrages mis en place sur le périphérique, pour rejoindre la manifestation.

10h44 : les défilés sont aussi sur le point de partir à Nantes et à  Saint-Étienne.

10h39 : les cortèges sont élancés dans de nombreuses villes. C'est le cas à Sens, Rennes, Besançon, ou  Nice.

10h30 :  si vous comptiez profiter des rues désertes de la capitale pour jouer les touristes, attention : la Tour Eiffel est fermée en raison de la grève. Une partie du personnel participe au mouvement.  

10h36 : au Havre et à Rouen, où les manifestants sont mobilisés depuis très tôt ce matin, les cortèges sont partis. Au Havre, les manifestants font avancer un pantin à l'effigie d'Édouard Philippe, Premier ministre et ancien maire de la ville.

10h28 : en région parisienne,on le disait un peu plus tôt, les automobilistes ont pris leurs précautions. Les chiffres le confirment : à 10h, on comptait 30 kilomètres de bouchons en Île-de-France, contre 175 km en temps normal. 

10h25 : la sécurité est aussi l'un des enjeux des manifestations du jour. A Paris, plus de 6.000 policiers sont mobilisés, et les forces de l'ordre craignent des débordements. A Rennes, les policiers s'attendent aussi à la présence de fauteurs de troubles dans la manif.  

10h23 : comme à Nice, les policiers sont également mobilisés à Mont-de-Marsan, où ils ont symboliquement fermé le commissariat.

10h21 : on l'a vu, les cortèges s'apprêtent à partir dans plusieurs villes. C'est le cas à Guéret et Châteauroux notamment.

10h18 : policiers, enseignants, pompiers, cheminots, conducteurs de transport... on le voit, de nombreuses professions sont en grève ce jeudi. Mais qui participe au mouvement et pourquoi ? Le point dans cet article. 

10h17 : à Nice, les policiers sont mobilisés devant l'un des commissariats de la ville.

10h15 : des blocages sont toujours en cours sur les routes pour accéder à rennes.

10h10 : à Reims, le cortège des enseignants est rejoint par les pompiers en grève.

10h02 : à Nantes, les opposants à la réforme se préparent à rejoindre le cortège.

9h55 : à Rouen, le rond-point des vaches, bloqué par des gilets jaunes depuis ce matin, a été débloqué par les forces de l'ordre. 

9h35 : à Cherbourg, les lycéens sont également mobilisés contre la réforme des retraites. Une cinquantaine d'élèves du lycée Millet bloque les entrés de l'établissement.

8h56 : le secrétaire d'État aux transports Jean-Baptiste Djebbari s'attend à une grève qui dure. "Les transports vont être très compliqués, aujourd'hui comme demain", a-t-il estimé sur RTL.  Pour lui, "la grève peut encore durer quelques jours".

8h54 : à Nantes, la gare est également déserte ce matin. 

8h52 : à Cherbourg, les manifestants sont mobilisés depuis très tôt ce matin. Ils sont aussi inspirés pour leurs slogans. 

8h49 : en région parisienne, les automobilistes ont pris leurs précautions : à 8h20, on comptait seulement 91 kilomètres de bouchons sur les routes d’Île-de-France. C'est très peu comparé aux moyennes habituelles à cette heure-ci. 

8h46 : alors que de nombreuses opérations perturbent le trafic routier, les gares des grandes ville sont pour la plupart désertes en pleine heure de pointe. C'est le cas à Montpellier ou à Lille, par exemple. 

8h42 : plusieurs blocages routiers sont également en cours dans le Nord et le Pas-de-Calais : le port de Boulogne-sur-Mer est bloqué, un barrage flirtant est en place à Lesquin, le péage de Steques sur l'A26 est bloqué, et une opération escargot est en cours sur l'A21, entre Lens et la plateforme multimodale de Dourges. Le point dans cet article.

8h35 : à Saint-Lô dans la Manche, des barrages filtrants sont aussi en cours et la circulation est perturbée.

8h32 : près d'Orléans, des manifestants ont tenté de bloquer dépôt pétrolier de Saint-Jean-de-Braye.

8h29 : au Havre, où les manifestants bloquent une des entrées de la ville au niveau du stade Océane, les syndicalistes sont déjà très mobilisés.

8h13 : les opérations escargots semblent se multiplier dans plusieurs régions : sur la rocade de Toulouse, sur l'A15 en direction de Paris entre les communes d'Eragny et de Sannois, à Cherbourg, ou Amiens.

8h08 : on vous en parlait un peu plus tôt, des blocages sont en cours aux entrées de Rouen et du Havre. Des gilets jaunes bloquent la circulation près de Rouen, et des militants de la CGT sont présent au stade Océane du Havre. On fait le point dans cet article. 

8h03 : En Isère, alors que le trafic de strains est également très perturbé, le trafic routier se charge à l’approche de Grenoble. Vous pouvez suivre la situation en direct ici. 

8h02 : à Saint-Arnoult , dans les Yvelines, des manifestants organisent une opération péage gratuit depuis 6h40 ce matin.

8h : en revanche, les routes du côté de Rennes sont déjà très encombrées : des manifestants font brûler des pneus sur la route de Nantes, ce qui complique l'accès à la ville.

7h59 : la gare de Rennes est, comme celle de Toulouse, presque totalement déserte. Il faut dire que seulement 5 à 10% des trains circulent ce jeudi en Bretagne. 

7h57 : comme au Havre, à Cherbourg, les opposants à la réforme ont commencé à manifester très tôt : dès 6h30, ils étaient devant la gare de la ville. La circulation des véhicules est perturbée.

7h55 : à Bordeaux, les passagers du tram espèrent pouvoir monter dans une rame, avant qu'elles soient totalement bondées. 

7h48 : si vous êtes en Côte-d'Or, vous pouvez suivre la mobilisation en direct dans cet article.

7h45 : vous pouvez d'ailleurs suivre la situation en Occitanie dans cet article.  

7h43 : à Toulouse, la gare SNCF de Matabiau est déserte, contrairement à l'habitude. Dans les transports urbains de la ville, c'est également beaucoup plus calme qu'à l'accoutumée.

7h42 : vous pouvez d’ailleurs suivre la situation en direct dans le Nord et le Pas-de-Calais dans cet article. 

7h41 : à Lille, faute de trains en gare de Lille-Europe, les passagers tentent de monter à bord des cars.

7h39 : toujours en Île-de-France, le trafic a été plus dense que d'habitude en début de matinée, mais les bouchons semblent s'estomper pour le moment. 

7h37 : en Île-de-France, les rares transports qui circulent sont bondés, comme les trams qui arrivent à La Courneuve.

7h32 : Sur France Bleu Drôme Ardèche, un cheminot, un agriculteur et un avocat expliquent pourquoi ils se mobilisent ce jeudi. Cédric Abonnenc, représentant CGT des cheminots, explique notamment pourquoi le régime spécial est une compensation légitime pour lui. 

7h29 : Les syndicats espèrent mobiliser en masse contre la réforme des retraites. France Bleu Cotentin a interviewé Yann Perrotte, le secrétaire général de Force ouvrière dans la Manche, qui espère une mobilisation au moins aussi importante qu'en 1995. 

7h27 : si vous ne parvenez pas à vous rendre au travail ce jeudi, quels sont vos droits ? Est-ce qu'on peut sécher le bureau en raison de la grève . On vous explique tout dans cet article. 

7h21 : près de 250 cortèges sont organisés partout en France ce jeudi, pour protester contre la réforme des retraites. Au Havre, les manifestants se sont rassemblés dès 7h au stade Océane. 

7h18 : les transports ne sont pas les seuls secteurs en grève ce jeudi. Enseignants, administrations, transporteurs routiers, avocats, policiers, personnels hospitaliers... dans cet article, on fait le point sur les professions mobilisés ce jeudi.

7h15 : si vous ne pouvez pas prendre les transports habituels, sachez que la RATP et la SNCF proposent des solutions alternatives : covoiturage, autopartage, réduction sur les parkings ou locations de voiture... On vous résume tout dans cet article. 

7h10 : vous aurez peut-être du mal à vous rendre au travail ce matin. Voici les prévisions de trafic près de chez vous pour ce jeudi, résumées dans cet article. 

Le trafic est extrêmement perturbé.  - Visactu
Le trafic est extrêmement perturbé. © Visactu - Visactu

7h05 : les transports sont extrêmement perturbés en Île-de-France. Vous pouvez suivre la situation en région parisienne grâce  au direct de France Bleu Paris, dans cet article. 

7h : bonjour et bienvenue dans ce direct. Nous allons vous accompagner tout au long de cette journée pour cette journée de grève massive contre la réforme des retraites.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu